Plein écran
L'avocat général Bernard Dauchot. © belga

Kitty: Galip Kurum aurait été reconnu dans la Volvo

L'avocat général, Bernard Dauchot, a rappelé mercredi dans le procès des meurtriers présumés de la jeune policière Kitty Van Nieuwenhuysen un témoignage anonyme interpellant du dossier. Une personne a dit avoir aperçu la Volvo volée à Thuin, celle qui avait servi à Lot, à Marcinelle.
 
"Le passager avait une physionomie à la Dalton", avait-il dit. Ce qui correspond à la description physique de Galip Kurum, selon l'avocat général. Le témoin avait ajouté que le passager de la voiture avait un "menton proéminent vers le bas". Il s'agit là d'une description d'un détail physique très particulier et reconnaissable chez l'accusé Galip Kurum.
 
Mercredi, l'avocat général a aussi rappelé la fuite à l'étranger des trois accusés le surlendemain des faits. Noureddine Cheikhni et Hassan Iasir étaient partis au Maroc et Galip Kurum en Turquie. Bernard Dauchot a estimé que les raisons invoquées par les trois hommes pour justifier leur départ ne tiennent pas la route.
 
Le représentant du ministère public a encore évoqué la présence des ADN des accusés dans des empreintes mixtes décelées dans la voiture Volvo volée, abandonnée à Lot par les auteurs. "Tout autorise à attester leur présence à Lot cette nuit-là", a-t-il dit. "Et s'ils étaient présents, ils sont les coupables."
 
L'avocat général a encore abordé la téléphonie. "Leurs GSM étaient coupés pendant les trois attaques, celle de Roux le 7 novembre 2007, celle de Thuin pour le vol de la Volvo le 15 novembre 2007 et celle de Lot le 4 décembre 2007", a-t-il soulevé. Il a également rappelé les nombreux contacts relevés entre les GSM des accusés les jours qui ont précédé les faits. (belga)

Plein écran
© belga