Plein écran
L'A8 à Hal. © Google Maps

L'A8 sera partiellement mise en tunnel à Hal

Les autorités flamandes et les responsables de Hal ont trouvé un accord sur la traversée de l'autoroute A8 dans la ville brabançonne. La solution envisagée consiste à mettre l'autoroute en partie en tunnel, ce qui représente un investissement de 160 millions d'euros, a annoncé dimanche le cabinet du ministre flamand de la Mobilité et des Travaux publics, Ben Weyts (N-VA).

L'A8 relie Hal à Tournai et à la frontière française. L'autoroute, qui divise la ville du Pajottenland en deux, est à l'origine depuis des années d'insécurité routière et d'embouteillages. L'administration communale était favorable à une mise en tunnel complète pour résoudre autant que possible les problèmes de mobilité.

Mais le ministre Ben Weyts voyait les choses autrement, insistant auprès des autorités locales pour qu'elles se rangent derrière une solution réalisable et, surtout, budgétairement réaliste. Ce qu'elles ont finalement accepté de faire. Le coût d'un tunnel de 2,5 kilomètres de long était en effet estimé à 400 millions d'euros.

Le ministre flamand préfère la construction d'un tunnel d'une longueur de 800 mètres à 1 kilomètre, sous trois carrefours importants, ce qui représente un investissement de 160 millions d'euros.