Marc Moens
Plein écran
Marc Moens © Capture d'écran

L’Absym s’inquiète des mesures du CNS: “Il y a trop de laisser-aller”

Les adaptations aux mesures pour lutter contre le coronavirus annoncées mercredi par le Conseil national de sécurité font preuve de "trop d'assouplissement", estime Marc Moens, ex-président de l'Absym. “Mon impression générale est qu'il y a trop de laisser-aller. L'assouplissement est trop important. Je sais que c'est un exercice difficile mais le virus est toujours présent et est imprévisible", déclare-t-il.