Exercice à Lombardsijde
Plein écran
Exercice à Lombardsijde © belga

L'accueil de réfugiés dans les casernes incompatible avec les entraînements militaires?

Le syndicat militaire ACMP-CGPM préfèrerait ne pas voir de réfugiés s'installer dans les casernes de Coxyde et de Lombardsijde, laisse-t-il entendre jeudi. Des entraînements y ont lieu au quotidien et le syndicat se demande dès lors s'il est bien indiqué d'accueillir des migrants traumatisés et à la recherche de lieux sûrs là où des exercices de tirs sont réalisés.

  1. Coxyde pourrait devoir accueillir un millier de candidats réfugiés

    Coxyde pourrait devoir accueillir un millier de candidats réfugiés

    L'agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile Fedasil examine si la base aérienne de Coxyde pourrait accueillir 1.000 candidats réfugiés, rapporte lundi la télévision régionale Focus-WTV. L'information est confirmée par le bourgmestre de la localité, Marc Vanden Bussche. Si la station balnéaire ne se dit pas opposée à l'accueil de candidats réfugiés, elle estime toutefois le nombre envisagé disproportionné.
  2. Namur propose d'accueillir des réfugiés dans son ancienne caserne

    Namur propose d'accueil­lir des réfugiés dans son ancienne caserne

    La Ville de Namur souhaite participer à l'effort général en accueillant un certain nombre de demandeurs d'asile, en mettant à disposition provisoirement et à bref délai l'ancienne caserne des pompiers située rue des Bourgeois et inoccupée depuis trois mois, a indiqué vendredi le collège communal. L'endroit peut accueillir 30 personnes avec les équipements actuels et jusqu'à une centaine en équipant le garage et la salle de gymnastique, a détaillé l'échevin en charge du Service régional d'incendie, Tanguy Auspert.
  3. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »