L’Alternative, une boulangerie sans gluten unique à Liège

Si l’offre de produits sans gluten est de plus en plus importantes, rares sont les boulangeries qui proposent des alternatives à la farine classique. Ce qui représente une véritable contrainte pour les personnes cœliaques qui doivent se rabattre sur les produits industriels. Mais voilà de ça plus de six mois, Pierre Hennen a lancé la boulangerie l’Alternative où il ne fabrique que des pains et des pâtisseries sans gluten. Une adresse savoureuse à découvrir au cœur du quartier Saint-Léonard

  1. Séparation, maladie, faillite: comment le coronavirus a précipité sa chute dans la pauvreté
    témoignage

    Séparation, maladie, faillite: comment le coronavi­rus a précipité sa chute dans la pau­vreté

    Près d’un million de Flamands vivent aujourd’hui dans la pauvreté. Avec la crise sanitaire, on estime que 200.000 personnes viendront s’y ajouter. Nos confrères de Het Laatste Nieuws on rencontré An, une mère aujourd'hui célibataire qui dépend de l’aide sociale. “Jusqu’à il y a quatre ans, mon mari et moi voyagions deux fois par an avec nos trois enfants", a-t-elle raconté. “Ce n’est que lorsque mes économies ont été épuisées que j’ai osé aller au CPAS. J’ai 48 ans, qui va m’engager?”
  2. Le propriétaire du pick-up arborant des symboles nazis réagit: “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”

    Le propriétai­re du pick-up arborant des symboles nazis réagit: “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”

    Vous l’avez peut-être lu sur notre site hier, un pick-up arborant des symboles nazis a été aperçu dans le cortège du Vlaams Belang qui se rendait à Bruxelles pour protester contre la future coalition Vivaldi. “Ce genre de personnage marginal n’est pas le bienvenu”, avait réagi Tom Van Grieken, leader du parti d’extrême droite flamand. Le propriétaire du véhicule se nomme Emmanuel Maris, un sympathisant d’extrême droite limbourgeois. “Je vote à droite mais je ne suis pas un néonazi”, se défend-il.