L’appel d’une aide-ménagère liégeoise au gouvernement: “Octroyez ces exonérations qui nous permettront d’appréhender sereinement notre confinement”

Le confinement fait du mal à beaucoup de secteurs économiques en Belgique. Parmi ceux-ci, celui des titres services. La plupart des employés sont, en effet, contraints de ne plus travailler à cause du confinement. Si l’annonce de Christie Morreale concernant des subventions a donné de l’espoir à Marie Virginie, celle-ci a très vite déchanté.

  1. Brussels Airport ne s'attend pas à une fréquentation normale avant 2024

    Brussels Airport ne s'attend pas à une fréquenta­ti­on normale avant 2024

    Il faudra attendre 2024 avant de voir le nombre de passagers revenir au même niveau que celui de 2019 à Brussels Airport, a indiqué mardi son CEO Arnaud Feist, en commission Mobilité et Affaires sociales de la Chambre. Il pointe par ailleurs une certaine difficulté en termes de concurrence du fait de l'interdiction faite aux Belges de voler vers certains pays, contrairement à d'autres États membres de l'UE.