L'application de traçage Coronalert devrait être disponible pour le grand public dès la fin du mois de septembre.
Plein écran
L'application de traçage Coronalert devrait être disponible pour le grand public dès la fin du mois de septembre. © BELGA

L'appli Coronalert sera disponible dans la semaine du 28 septembre

L'application de traçage numérique des contacts développée par les autorités belges pour lutter contre la propagation du coronavirus devrait être disponible pour le grand public dès la fin du mois de septembre, a indiqué dimanche la présidente du comité interfédéral Testing & Tracing (CIF), Karine Moykens.

  1. Les hôpitaux au bord de l'effondrement : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

    Les hôpitaux au bord de l'effondre­ment : “Nous craignons de devoir choisir qui nous allons sauver”

    “Nos hôpitaux sont au bord de l’effondrement, au bord de la catastrophe. À Bruxelles et en Wallonie, nous sommes même proches d’un tsunami.” Les mots du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) ne sont guère rassurants. Et pour cause: au total, 2.485 patients Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Belgique dont 412 en soins intensifs, selon les dernier chiffres de Sciensano. Entre le 12 et le 18 octobre, les hospitalisations ont doublé par rapport à la semaine dernière, avec une moyenne de 251,9 admissions quotidiennes (+100%). Interrogé par HLN, Antoine Gruselin, porte-parole du CHR de Liège, une ville où le virus circule particulièrement vite, confirme: “Notre plus grande crainte est de nous retrouver dans une situation où nous devrons choisir parmi nos patients ceux que nous allons sauver et ceux que nous ne sauverons pas.”