Plein écran
© Geert De Rycke

L'automobiliste enceinte était sous amphétamines et cannabis

La police locale effectuait des contrôles sur les routes de Bilzen, Hoeslet et Riemst (Limbourg) lorsqu'elle a fait face à une conductrice enceinte de six mois. Priée de se plier comme tous les autres automobilistes aux tests de salive, elle s'est révélée positive à plusieurs drogues. Son permis lui a été retiré pour 15 jours.

Journée constructive pour la police limbourgeoise lors d'une opération de contrôles étendus lundi. Au grand étonnement des agents, une femme enceinte avait notamment consommé du cannabis et des amphétamines avant de prendre le volant. Son permis lui a été retiré. 

Mais la jeune femme n'est pas la seule à avoir été prise en flagrant délit de conduite sous influence. Deux autres conducteurs ont dû rendre leur permis pour les mêmes raisons. La police a également saisi une mobylette non assurée et verbalisé trois personnes mal garées au centre de Bilzen. Six automobilistes n'avaient eux pas attaché leur ceinture. D'autres ont écopé de 158 euros d'amende pour avoir traversé une ligne blanche sur la rue de Tongres à hauteur de deux supermarchés. 

La police ne n'est pas arrêtée là: trois chauffeurs de poids-lourd ont reçu un PV pour ne pas avoir attaché correctement leur chargement. Enfin, une personne qui était recherchée pour être entendue a été conduite sur le champ aux enquêteurs de la zone de police Carma à Gand.