L'autoroute E40 fermée à l'échangeur de Battice

  1. “Les résultats des analyses sont tous négatifs”: aucune preuve de “piqûres sauvages” au festival de Hasselt

    “Les résultats des analyses sont tous négatifs”: aucune preuve de “piqûres sauvages” au festival de Hasselt

    Parmi les quatre adolescentes admises à l’hôpital Jessa mercredi soir à la suite d’un éventuel incident de “piqûre sauvage” lors du festival “We R Young” à Hasselt, aucune n’avait été intoxiquée par des drogues. L’une d’entre elles a cru sentir l’effet d’une piqûre, mais aucune blessure réelle n’a pu être constatée. “Les effets secondaires tels que les évanouissements et l’hyperventilation dus à la panique lors d’un tel festival sont tout aussi graves”, déclare le médecin en chef Jos Vandekerkhof, de l’hôpital limbourgeois. Sur ordre du procureur, cinq échantillons de sang ont été prélevés pour des recherches toxicologiques supplémentaires.
  2. L'avantage lié au tarif nuit disparaîtra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant votre lessive pendant la nuit?
    Monenergie.be

    L'avantage lié au tarif nuit disparaî­tra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuelle­ment en faisant votre lessive pendant la nuit?

    La différence entre le tarif jour moins avantageux et le tarif nuit plus avantageux disparaîtra à partir du 1er juillet 2022, du moins en ce qui concerne les coûts de réseau. Combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant tourner votre machine à laver pendant la nuit? Et quel sera l’impact de ce changement sur votre facture énergétique? Monenergie.be a examiné ceci.
  3. Le cri du cœur de la mère du noyé de Liège: “J’ai besoin de réponses pour avoir la conscience tranquille”

    Le cri du cœur de la mère du noyé de Liège: “J’ai besoin de réponses pour avoir la conscience tranquille”

    Jeannette et Aurore ont besoin de réponses. Elles sont respectivement la mère et la sœur d’Urbain Bijiobyenda, l’homme repêché dans la Meuse, à Liège, lundi matin. Elles ont appris qu’il avait été mis à la porte d’une habitation protégée, où il était aidé pour des problèmes d’addiction, il y a quelques semaines et qu’il s’était réfugié à Liège. Elles veulent savoir ce qu’il s’est passé le jour de la noyade et lancent un appel à témoins.