L’E42 à Grâce-Hollogne doit déjà être rénovée pour cause de déformation

Les automobilistes et la Sofico ont constaté des déformations sur l’autoroute A15/E42. Ces constatations surviennent un peu moins d'un an après la fin des précédents travaux. Le nouveau chantier ne devrait pas démarrer avant la fin de l’année 2019.

Plein écran
Illustration. © Google Maps

Voici même pas un an s'achevaient les travaux de réhabilitation sur l’autoroute A15/E42, entre Grâce-Hollogne et Loncin. Des travaux qui visaient à remettre en état les voies et à sécuriser la berme centrale. En novembre 2018, les travaux s’étaient donc achevés, les automobilistes pensaient alors en avoir fini avec les travaux sur ce tronçon. Il n’en est rien, puisqu’il semble être nécessaire d’à nouveau refaire cette partie de l’autoroute. On y constate en effet déjà des déformations de la chaussée. “Au début du mois d’août 2019, nos agents ont détecté une apparition progressive d’ornières en voie de droite vers Liège et vers Bruxelles”, explique Héloïse Winandy, porte-parole de la Sofico.

 À l’heure actuelle, les raisons de cette déformation ne sont pas connues. Si les chaleurs caniculaires de cet été peuvent expliquer en partie ces problèmes, elles ne justifient pas tout. Il est aussi possible que le passage régulier des poids lourds soient en cause. La Sofico indique vouloir avant tout procéder à quelques analyses avant d'intervenir à nouveau sur cette route.

En travaux début 2020?

La société de gestion des autoroutes a annoncé que de nouveaux tests seraient réalisés à l’avenir afin de prévenir d’éventuels futurs problèmes du genre. “Des carottages seront effectués cette semaine pour trouver l’origine et l’étendue de cette déformation. Il ne faudrait pas que l’on répare un endroit et ensuite qu’on se rende compte que le même problème se trouve autre part. Il est essentiel de connaître les causes de ce phénomène avant d’intervenir”, précise la porte-parole.

Si des travaux sont envisagés, il est hors de question qu’ils débutent avant la fin du chantier entre Alleur et Locin, prévue pour la fin de l’année. Ce chantier crée déjà des files interminables pour les automobilistes, durant chaque heure de pointe. Les nouveaux travaux de réhabilitation devraient suivre dans la foulée.

  1. Indemnités de sortie faramineuses de Nethys: les informations transmises au juge d'instruction
    Mise à jour

    Indemnités de sortie faramineu­ses de Nethys: le juge d'instruc­ti­on averti

    Le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS), a reçu, mercredi soir, les informations relatives aux indemnités octroyées aux anciens membres du comité de direction de Nethys, Stéphane Moreau, Pol Heyse et Bénédicte Bayer. Elles ont été transmises dans la foulée au juge d'instruction afin d'être versées au dossier de la procédure judiciaire en cours. Le ministre va proposer, demain au gouvernement wallon de se porter partie civile dans le dossier Enodia-Nethys, a-t-on appris mercredi soir. Selon le journal Le Soir, le total de ces indemnités atteindrait près de 19 millions d’euros, dont 12 millions rien que pour Stéphane Moreau.