La Première ministre Sophie Wilmès.
Plein écran
La Première ministre Sophie Wilmès. © EPA

L'élaboration du baromètre se poursuit, pas de nouvelles mesures nationales à ce stade

CoronavirusLes travaux en vue d'élaborer un baromètre permettant une gestion du risque lié au coronavirus à l'échelon national et provincial se poursuivent. Le comité de concertation, qui réunit les gouvernements fédéral, des Communautés et Régions, a fait le point mardi sur leur état d'avancement avec les experts de la Cellule d'évaluation (Celeval) fédérale. Une nouvelle réunion aura lieu au plus tard lundi, a indiqué le cabinet de la Première ministre, Sophie Wilmès.

  1. Pour rester dans sa bulle, il faut payer chez Ryanair

    Pour rester dans sa bulle, il faut payer chez Ryanair

    Cela fait plusieurs semaines maintenant que la propagation du coronavirus progresse à vitesse grand V. Au point qu’aujourd’hui, les hôpitaux sont au bord de la saturation en Belgique francophone! Des mesures contraignantes ont récemment été prises par les différents gouvernements du pays: fermeture de l’Horeca, couvre-feu étendu à Bruxelles et en Wallonie, interdiction de toutes les compétitions sportives amateurs... Mais pour l’instant, le lockdown n’est pas remis au goût du jour. Certaines pratiques commerciales sont, pourtant, en complète contradiction avec les mesures sanitaires les plus élémentaires.
  2. La Directrice Générale de la commune d’Anderlues officialise l’identité du bourgmestre

    La Directrice Générale de la commune d’Anderlues officiali­se l’identité du bourgme­stre

    Le samedi 24 octobre, Virginie Gonzalez (PS), était censée remplacer son compagnon, Philippe Tison, à la tête de la commune d’Anderlues. C’est elle, en effet, qui a réalisé le second meilleur score électoral sur la liste victorieuse du Parti Socialiste (PS). Finalement, il n’en fut rien. Le parti d’opposition Anderlues J’y Crois (AJC) et les quatre contestataires du PS local (Zanola, Guyaux, Pastorelli, Gourmeur) l’en ont empêchée en procédant à un vote à main levée.