Plein écran
© getty

L'Etat veut offrir 3.000 euros à 27 assassins et trafiquants de drogue

L'Etat belge propose à 27 personnes condamnées pour trafic de stupéfiant, meurtre ou assassinat un montant de 3.000 euros si elles acceptent de renoncer à leurs démarches devant la Cour européenne des droits de l'homme, révèle jeudi la Dernière heure.

Lors de la procédure judiciaire, ces 27 personnes avaient été interrogées sans la présence de leur avocat, ce qui est contraire à la loi. Condamnées, elles ont alors introduit une requête à Strasbourg contre l'Etat belge.

"Pour être clair, l'initiative prise envers ces 27 condamnés ne vient pas de l'État belge. Le montant a été fixé par la Cour de justice européenne des droits de l'homme qui, de cette façon, espère réduire les procédures et les débats inutiles", souligne le SPF Justice.

Les condamnés ont jusqu'au 15 mars pour accepter ou refuser la proposition.