Plein écran
Le ciel bruxellois, comme ailleurs en Belgique, se partagera principalement entre nuages et éclaircies ce week-end, avec des températures dépassant les 20 degrés. © thinkstock

L’été joue les prolongations ce week-end: jusqu’à 23 degrés

Le temps sera doux vendredi et durant le week-end, avec des températures jusque 23 degrés dimanche, indique l'Institut royal météorologique (IRM) dans son bulletin météo.

Jeudi, le ciel sera partiellement nuageux et quelques averses se produiront encore par endroits. L'après­ midi, la tendance aux averses s'atténuera à partir de l'ouest. Le mercure atteindra 10 degrés sur les hauts plateaux de l'Ardenne et quelque 16 degrés sur l'ouest du pays. Le vent d'ouest à sud­-ouest sera modéré à assez fort avec des pointes de 60 km/h.

Jeudi

Jeudi soir et la nuit prochaine, le temps sera d'abord sec avec un ciel partiellement nuageux. En seconde partie de nuit, une zone de pluie abordera le nord-ouest du pays et le ciel deviendra très nuageux dans les autres régions.

Vendredi

Vendredi, une zone de pluie ondulera sur la Manche et le sud de la Mer du Nord, et débordera par moments sur le nord­-ouest du pays. Dans les autres régions, le temps sera doux avec quelques rayons de soleil après un début de journée assez nuageux. Les maxima oscilleront entre 13 et 17 degrés.

Samedi

Samedi, un courant de sud-ouest très doux caractérisera la journée. Des pluies pourront toujours déborder sur le nord-ouest du pays, tandis que le soleil devrait se montrer plus généreux en allant vers la Gaume. Une petite averse n'est pas exclue en soirée. Les températures atteindront 16 à 20 degrés.

Dimanche

Dimanche, la zone de pluie qui ondule sur les Iles Britanniques et la Mer du Nord s'avancera lentement sur la Belgique. A l'avant de ce front pluvieux, il fera particulièrement doux avec des maxima de 18 à 23 degrés. Quelques rayons de soleil sont encore attendus mais l'atmosphère deviendra plus instable avec possibilité de quelques averses. 

  1. La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Wallonie pourrait vendre ses crédits d’émissions de CO2 à la Flandre

    La Flandre n'atteindra sans doute pas les objectifs que l'Union européenne lui a fixés en matière de réduction des émissions de CO2, à savoir une réduction de 15,7 % entre 2005 et 2020. Elle pourrait dès lors racheter des crédits d'émissions à la Wallonie, ce que n'a pas formellement exclu le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry (Ecolo), interrogé sur le sujet lundi, en commission du Parlement de Wallonie.