Plein écran
Armand De Decker lors d'un débat sur le CETA au Parlement bruxellois, le 24 octobre 2016. © photo_news

L'ex-président du Sénat et ex-bourgmestre d'Uccle Armand De Decker est décédé

Mise à jourL'ex-président du Sénat et ex-bourgmestre libéral d'Uccle Armand De Decker est décédé mercredi, à l'âge de 70 ans, a-t-on appris mercredi soir, auprès de sa famille et de l'actuel bourgmestre d'Uccle Boris Dilliès. 

"La famille libérale a perdu ce 12 juin l'une de ses grandes figures... La Belgique, elle, perd un homme d'État à l'intelligence remarquable, une personnalité reconnue pour son attachement au pays, fédératrice et chaleureuse. Un serviteur de l'Etat nommé en 2007 en tant que réconciliateur royal avec Herman Van Rompuy", a affirmé Boris Dilliès, confirmant le décès de celui dont la fin du parcours aura été marquée par une inculpation dans le dossier du Kazakhgate. 

Après sa démission comme bourgmestre en juin 2017, et comme membre du MR en mai de l'année dernière, Armand De Decker avait continué à siéger au parlement bruxellois où il était encore apparu, fort affaibli, quelques semaines avant la fin de la législature sortante. 

Ministre d'Etat, M. De Decker a passé un quart de sa vie politique au Sénat, qu'il présida de 1999 à 2004 et de 2007 à 2010. Son nom reste associé à la Haute assemblée de la Belgique qu'il a défendue bec et ongles.

Plein écran
Armand De Decker © BELGA

“Il a défendu avec conviction et élégance les valeurs libérales”

“J’apprends avec tristesse le décès d’Armand De Decker. Personnalité engagée, ayant exercé de nombreuses responsabilités politiques, il a toujours défendu avec conviction et élégance les valeurs libérales lors de ses combats politiques. Je présente mes plus sincères condoléances à son épouse, Jacqueline, à son frère Jacques, et à l’ensemble de ses proches”, a réagi Charles Michel.

“Un ami s’en est allé”

Le vice-premier ministre MR Didier Reynders lui a également rendu hommage. “Un ami s’en est allé. Armand De Decker a incarné une certaine idée de la Belgique et de Bruxelles”, a réagi Didier Reynders dont il a été un administré ucclois. “Libéral, européen et atlantiste, il a été un grand président du Sénat et un bourgmestre engagé pour Uccle”, a-t-il précisé sur Twitter, adressant ses condoléances à son épouse et à ses proches.

Le député européen Olivier Chastel, ancien président du MR, a également rendu hommage à la personnalité de M. De Decker, un “homme d’Etat”, qui aura marqué la vie du Sénat “auquel il était très attaché comme symbole de l’union de notre pays”. 

Plein écran
Armand De Decker © Photo News

“Un amoureux de Bruxelles”

“C’est un amoureux de Bruxelles et un défenseur sans relâche de la Belgique qui vient de disparaître”, a commenté  le bourgmestre de la ville de Bruxelles, Philippe Close (PS). “ Je veux d’abord transmettre toutes mes condoléances et pensées chaleureuses à son épouse Jacqueline Rousseau. Je pense à elle dans cette épreuve (...) Mes condoléances aussi à la famille libérale dont il était issu.”

L’ex-ministre-président bruxellois Charles Picqué (PS), qui fut par ailleurs jusqu’il y a peu encore, le président du parlement bruxellois, a salué jeudi le rôle joué par Armand De Decker pour assurer la pacification des relations communautaires à Bruxelles et la stabilité de la Région bruxelloise naissante.

“J’ai appris avec tristesse la disparition d’Armand De Decker. Je salue le rôle qu’il a joué pour assurer la pacification des relations communautaires à Bruxelles et la stabilité de notre région naissante”, a commenté M. Picqué.

Celui-ci a également mis en exergue “la profonde aversion des extrêmes et l’attachement sincère” d’Armand De Decker à la Belgique et à son histoire.

“Je tiens aussi à souligner la parfaite correction de l’adversaire politique avec lequel j’avais noué des relations personnelles empreintes de respect et d’amitié”, a encore dit l’ex-chef de file socialiste de la Région bruxelloise. 

“Figure marquante”

“J’apprends avec tristesse le décès d’Armand De Decker. Président du Sénat, bourgmestre et surtout un Bruxellois qui aimait et défendait sa Région”, a communiqué l’ex-bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans (MR). 

L’élu ixellois Gautier Calomne a aussi rendu hommage sur le réseau Twitter à “une figure marquante de la vie politique belge et du libéralisme bruxellois”

Plein écran
© photo_news