Plein écran
L'individu est resté plus de 6h assis en haut des arches. © Dieter Nijs

L’homme assis en haut des arches du Cinquantenaire est descendu

L’homme qui s’était assis au sommet des arcades du Cinquantenaire à Bruxelles, mardi après-midi, en est descendu mercredi vers 01h00 du matin, avec l’aide des services de secours, a indiqué mercredi la porte-parole de la zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles, Ilse Van de Keere. L’homme a ensuite été emmené à l’hôpital, a-t-elle précisé.

Un homme a été signalé, mardi après-midi vers 16h30, au-dessus des arcades du Cinquantenaire à Bruxelles. Un négociateur de la police fédérale a ensuite été requis sur place pour essayer d’entrer en contact avec l’intéressé, mais le dialogue s’est révélé impossible.

L’équipe du RISC (Rescue In Safe Condition) des pompiers de Bruxelles, entraînée aux techniques d’alpinisme, est également descendue sur les lieux. 

Plein écran
© Dieter Nijs
Plein écran
© Dieter Nijs
  1. Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Enquête sur une gorgée de vin fatale: de la drogue insérée dans une bouteille encore fermée

    Le parquet d’Anvers mène une enquête après le décès suspect d'une femme de 41 ans à Puurs-Sint-Amands fin 2019. La quadragénaire a succombé après avoir bu une simple gorgée d'un verre de vin “RED Merlot Cabernet Sauvignon 2016" de la marque Black&Bianco. La bouteille aurait été manipulée et une dose mortelle de MDMA (amphétamines) aurait été ajoutée dans le liquide. Le parquet avertit tout détenteur d’une bouteille similaire d'un risque potentiel et indique qu’il convient de prévenir la police si le bouchon d'une de ces bouteilles semble avoir été manipulé.
  2. Affaire des visas humanitaires: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Affaire des visas humanitai­res: le parquet en appel de la libération sous conditions de Melikan Kucam

    Le parquet a décidé mercredi d'interjeter appel contre la décision de la chambre du conseil d'Anvers, mardi, de libérer sous conditions Melikan Kucam. L'ex-conseiller communal N-VA à Malines, soupçonné d'avoir monté une fraude dans l'attribution de visas humanitaires, doit donc continuer à porter un bracelet électronique. L'affaire sera traitée dans les 15 jours par la chambre des mises en accusation.