Plein écran
© photo_news

L'homme qui aurait tué son ex à la hache a agi devant les enfants

VideoL'homme qui a tué son ex-femme mercredi soir à Grammont a été interpellé, rapporte le parquet de Flandre orientale. Il s'agit d'un homme de 38 ans originaire de Saint-Gilles-Waes. Les enfants de la victime ne sont pas blessés mais en état de choc car ils ont assisté à la tuerie.

D'après le site internet du Laatste Nieuws, la femme a été tuée à l'aide d'une hache. Le parquet indique uniquement une arme blanche, mais l'enquête doit encore déterminer de laquelle il s'agit parmi les couteaux et la hache que la police effectivement saisis. Un juge d'instruction a été désigné.

Une voisine de la victime, qui s'était manifestée après avoir entendu des bruits inquiétants, a également été agressée. "Elle a été emmenée à l'hôpital dans un état critique mais, depuis, le danger de mort est écarté", d'après la porte-parole de la division d'Audenarde du parquet de Flandre orientale.

La femme décédée avait deux enfants: une fille de quatre ans et un garçon de 13 ans. Ils ont tous deux été emmenés à l'hôpital en état de choc.

  1. Combien une vie vaut-elle? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceutiques”

    Combien une vie vaut-el­le? “Il faut d’urgence poser des limites aux firmes pharmaceu­ti­ques”

    Le cas de la petite Pia, pour laquelle les parents ont dû lancer une vaste campagne de dons par SMS, dévoile le pouvoir quasi absolu des firmes pharmaceutiques quant au tarif fixé pour les formules qu’elles commercialisent. Les centaines de milliers d’euros, voire les millions demandés donnent le vertige et poussent des patients désespérés à faire appel à la générosité du public car les gouvernements rechignent à payer la note. “Nous devons d’urgence poser des limites à l’industrie pharmaceutique car sinon, où les firmes s’arrêteront-elles?”.
  2. Deux personnes inculpées de traitements inhumains sur un sexagénaire à Dampremy

    Deux personnes inculpées de traite­ments inhumains sur un sexagénai­re à Dampremy

    La belle-fille d'un sexagénaire et le frère de cette dernière ont été inculpés de traitements inhumains et dégradants sur J.B., âgé de 63 ans, à Dampremy, indique mercredi le parquet de Charleroi. La victime a subi différents sévices après avoir été recueilli chez son fils et sa belle-fille à la suite de thromboses. Elle devait en outre vivre en dehors de leur maison entre 6h00 et 22h00.