Plein écran
Illustration. © photo_news

L'homme visé par des grenades à Genk est un ancien Hells Angel

L'habitant du bâtiment de Genk qui avait été la cible, dans la nuit de mardi à mercredi, de tirs de grenades de la part d'inconnus, est un ancien membre des Hells Angels. Huit vitres de la façade, sur la Toekomstlaan, ont été endommagées. Deux cratères s'étaient formés devant le bâtiment.

L'habitant avait entendu deux détonations, et avait constaté les dégâts le lendemain matin.

Il apparait désormais qu'il a été durant des années le président de la section de Genk des Hells Angels. Il y a été poussé vers la sortie il y a deux ans.

La police locale avait appelé, après le tir de grenades, les équipes du SEDEE (Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs) de la Défense. Un showroom et une entreprise de carrosserie sont installés sur le site.