Plein écran
© Twitter

L'interview surréaliste du père de Jejoen Bontinck: "L'Occident devrait s'inspirer de l'État islamique"

VideoDimitri Bontinck, le père de Jejoen (ce jeune de 18 ans parti combattre en Syrie après avoir été radicalisé par le groupuscule Sharia4Belgium), a livré une interview plutôt décapante dans l'hebdomadaire flamand P-Magazine. Pour rappel, son fils est poursuivi par le tribunal correctionnel d'Anvers pour participation à des activités d'un groupe terroriste. Actuellement, il est incarcéré pour avoir tenté de se rendre en Turquie avec sa petite amie, ce qui lui était interdit.

Citation

Notre société occidenta­le devrait s'inspirer de l'Etat islamique: il y de la solidarité, du respect, de la fraternité

Dimitri Bontinck

Le père du jeune djihadiste est revenu sur les attentats à Paris, plus particulièrement l'attaque de Charlie Hebdo. Pour lui, ce n'était pas une surprise. "C'était prévisible (...). Charlie Hebdo l'a bien cherché en étant toujours dans la surenchère provocatrice".

Expert autoproclamé de la Syrie, Dimitri Bontinck estime qu'il aurait déjà dû recevoir un doctorat d'honneur. "Vous savez que des représentants de gouvernements sont déjà venus chez moi à la maison pour évoquer l'approche qu'il faut avoir avec la radicalisation? Du Danemark et du Canada par exemple. Ils m'ont dit que chez eux, j'aurais déjà reçu un doctorat d'honneur. En tout cas, le gouvernement belge ne doit plus me contacter. Il n'est pas le bienvenu".

"J'ai constaté les avantages de l'Etat islamique"
Selon lui, l'image de l'Etat islamique en Occident est biaisée. "J'ai constaté les avantages de Daech. L'ordre y règne, la sécurité aussi. Il y a des écoles, des logements gratuits, de l'alimentation. Personne n'y a de problème. Notre société occidentale pourrait s'en inspirer: il y de la solidarité, du respect, de la fraternité".

Depuis qu'il a acquis une certaine notoriété publique, Dimitri Bontinck aurait la cote auprès des femmes, mais pas toutes. "Je reçois des propositions spontanées de jeunes femmes marocaines et turques. Cela fait deux ans que je suis célibataire, et j'ai eu énormément d'aventures la dernière année. Mais aucune Belge. Toutes des belles Arabes. Elles sont différentes, plus sensuelles. Elles ont plus de passion et sont meilleures au lit".

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga
Plein écran
© belga
  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.