Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Photo News

L’obligation du port du masque est encore prolongée à Charleroi

Le 28 août dernier, le bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette (PS), avait prolongé une première fois l’obligation du port du masque sur le territoire de sa ville jusqu’au 15 septembre. Cette mesure avait été introduite dans tout le centre-ville de Charleroi à partir du 25 juillet avant d’être étendue à tout le territoire de la cité sambrienne une semaine plus tard.

  1. Plusieurs communes de la région de Charleroi imposent le masque à l’extérieur
    Mise à jour

    Plusieurs communes de la région de Charleroi imposent le masque à l’extérieur

    En fin de semaine dernière, la Ville de Charleroi a décidé d’adopter une mesure forte: l’obligation du port du masque dans tout son centre-ville à l’exception des enfants de moins de 12 ans, des personnes en position assise (avec respect de la distanciation sociale ou dans sa bulle sociale) ou dans le cadre de la pratique d’un sport ou d’un déplacement à vélo. La commune de Courcelles est même allée plus loin puisqu’elle impose le port du masque sur l’entièreté de son territoire avec les mêmes exceptions que chez sa grande sœur carolo.
  1. À Charleroi, Paul Magnette impose le port du masque dans tout le centre-ville

    À Charleroi, Paul Magnette impose le port du masque dans tout le cen­tre-vil­le

    Ce jeudi 23 juillet 2020, le Conseil National de Sécurité (CNS) élargi aux Ministres-Présidents des différentes régions du pays s’est réuni afin d’une part, faire le point sur la situation sanitaire et d’autre part, prendre les mesures qui s’imposent au vu de cette situation. Compte tenu des indicateurs épidémiologiques, le CNS a été décidé de ne pas activer la phase 5 du déconfinement. 
  2. La Ville de Fleurus met en place un “drive-in” pour masques

    La Ville de Fleurus met en place un “dri­ve-in” pour masques

    En date du 9 juillet, le Conseil National de Sécurité (CNS) se prononçait sur l’obligation du port du masque dans les centres commerciaux, les magasins, les cinémas, les salles de spectacle ou de conférence, les auditoires, les lieux de culte, les musées et les bibliothèques... Celui qui vient de se tenir ce jeudi 23 juillet a décidé d’élargir la mesure aux rues commerçantes, à l’Horeca (sauf à table), aux marchés, brocantes, fêtes foraines et dans les zones publiques des bâtiments publics. La Ville de Fleurus a décidé d’agir pour que ces dispositions soient le plus largement respectées sur son territoire.