Plein écran
© Photo News

L’Open VLD et le CD&V ont-ils enterré l’idée d’une coalition avec la N-VA?

Désigné informateur par le Roi, Paul Magnette est en train d’explorer la piste d’un gouvernement fédéral sans la N-VA. Bye bye la bourguignonne, vive l’arc-en-ciel. L’idée serait donc de réunir libéraux (MR-Open VLD), socialistes (PS. s.pa), écologistes (Groen-Ecolo) voire chrétiens-démocrates (CD&V et cdH). Réticents au départ à l’idée de laisser la N-VA au tapis, libéraux et chrétiens-démocrates flamands semblent désormais plus ouverts, selon Het Nieuwsblad. Les lignes sont-elles en train de bouger?

Koen Geens (CD&V), ministre de la Justice et négociateur principal pour les chrétiens-démocrates, n’a cessé jusqu’ici de marteler qu’une alliance avec la N-VA était la “seule option possible” pour son parti. Même son de cloche au sein de l’Open VLD, qui a toujours privilégié une alliance avec la N-VA.

La sortie de Mathias De Clercq

Seulement, tant du côté du CD&V que de l’Open VLD, de plus en plus de voix semblent s’élever pour envisager une participation fédérale sans le parti de Bart de Wever. Mathias De Clercq, le bourgmestre de Gand, est le premier à avoir plaidé publiquement pour une coalition arc-en-ciel au fédéral, à l’instar de la majorité qui a vu le jour dans sa ville. Ce faisant, il s’écarte de la position prise jusqu’à présent par son parti, à savoir qu’une majorité fédérale devra associer le PS et la N-VA.

De Clercq avait été recadré par le chef de groupe des libéraux flamands à la Chambre, Egbert Lachaert. “Mathias est bourgmestre de Gand dans une coalition arc-en-ciel et je comprends que ce soit son point de vue personnel mais la position du parti n’a pas changé: nous préférons que le PS et la N-VA, qui sont les deux plus grands partis, participent à un gouvernement”.

Plein écran
© BELGA

Des doutes subsistent par rapport à la N-VA

Toutefois, au sein de l’Open VLD, les lignes semblent bel et bien bouger. En coulisses, on n’écarterait plus l’hypothèse d’un arc-en-ciel, notamment en raison des doutes qui persistent encore par rapport à la volonté réelle de la N-VA de participer à l’aventure fédérale, même si elle reste son premier partenaire naturel pour les réformes socio-économiques. “Les signaux qui nous reviennent, c’est que la N-VA a décroché”, entend-on du côté de l’Open VLD et du CD&V.

Les attaques de la N-VA dans les médias à l’égard de Paul Magnette, les exigences institutionnelles et le pessimisme de Geert Bourgeois (“Entre PS et N-VA, il y a un grand canyon”) font croire à l’Open VLD et au CD&V que la N-VA n’a peut-être plus très envie de se lancer dans l’aventure fédérale. Et puis, il y a les tweets de Theo Francken quoi crispent certains partenaires, en particulier le MR.

Plein écran
© Photo News

“La N-VA ne veut pas se mettre hors-jeu”

Par ailleurs, l’Open VLD et le CD&V semblent charmés par la méthode de Magnette, qui cherche d’abord à trouver des convergences sur le contenu avant de choisir des partenaires. “Un accord de gouvernement ne sera pas facile mais au moins nous ne sommes plus sur la mauvaise voie”, affirme une source libérale à Het Nieuwsblad.

En interne, la N-VA reste divisée sur la question d’une participation gouvernementale. Certains cadres estiment qu’une cure d’opposition fédérale lui ferait le plus grand bien. Le parti pourrait dès lors se replier sur la Flandre, ce qui reste son ADN, et en récolter les fruits en 2024. Au sein du parti séparatiste flamand, le point de vue officiel est toujours en faveur d’une participation à l’échelon fédéral. “Bien entendu, nous y croyons toujours”, a réagi le porte-parole du parti, démentant l’idée qu’elle chercherait à se mettre hors-jeu.

Paul Magnette devra remettre un premier rapport au Roi ce lundi 18 novembre. L’informateur s’est dit disponible pour poursuivre sa mission au-delà si des progrès suffisants sont réalisés et que le Roi lui en fait la demande.

  1. Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école
    Play

    Le permis du camionneur qui a renversé Celio retiré, le message poignant de l’école

    Après la mort de Celio, 11 ans, mortellement renversé par un camion sur le chemin de l’école à Alost, le permis du chauffeur lui a été retiré pour quinze jours, confirme le parquet de Flandre orientale. Cela ne met pas en cause le conducteur de poids-lourds pour autant, car la mesure est automatique en cas d’accident mortel. Le conducteur n’était pas sous influence lors de l’accident mais, sous le choc, il a dû être pris en charge.
  2. La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée
    Mise à jour

    La grève sur le rail du 19 décembre prochain est confirmée

    Le syndicat socialiste, la CGSP Cheminots, a confirmé jeudi la tenue d’une grève sur le rail belge entre le 18 décembre à 22h00 et le lendemain à la même heure. Avec son homologue libéral, le SLFP, il avait déposé un préavis de grève mardi, auquel s’était également associé le syndicat indépendant des cheminots (SIC). Une réunion de conciliation ce jeudi après-midi pouvait encore faire bouger les lignes, mais cela n’a pas été le cas.