Plein écran
Cette élection doit clore ou éventuellement renouveler le mandat détenu depuis 4 ans par Gwendolyn Rutten. © Photo News

L'Open Vld prêt à reporter son élection présidentielle pour éviter les interférences

L'Open Vld pourrait reporter l'élection d'un nouveau président pour éviter qu'elle ne se déroule trop près de négociations gouvernementales. Un membre du Bureau élargi du parti a ouvert cette piste lundi mais aucune décision n'a encore été prise.

Cette élection qui doit clore ou éventuellement renouveler le mandat détenu depuis 4 ans par Gwendolyn Rutten se tient en principe le 26 mars. Mais les tensions et déclarations fortes inhérentes à ce genre d'exercice pourrait compliquer des négociations emmenées par Mme Rutten et le vice-Premier ministre Alexander De Croo.

L'Open Vld n'a pas voulu commenter l'hypothèse d'un report. "Le parti doit encore déterminer le timing et l'organisation pratique" de l'élection, a indiqué le porte-parole.

La décision n'est pas urgente. Six semaines doivent s'écouler entre l'ouverture de la présidence à candidature et le scrutin.

Selon les statuts des libéraux flamands, le report ne peut excéder trois mois.