Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © persinfo

La bande de droite du tunnel Léopold II sera fermée en direction du centre

Bruxelles Mobilité va profiter de la rénovation du tunnel Léopold II pour réparer un égout important passant au-dessus de l'infrastructure. La bande de droite en direction du centre devra, pour cette raison, être fermée du 17 février au 16 mars entre les entrées Charles Quint et Simonis, annonce mardi l'organisme. 

L'entrée Basilique sera également fermée à la circulation. A partir de Simonis, les deux bandes de circulation seront de nouveau accessibles. L'égout en question permet d'évacuer les eaux de pluie des tunnels métro. A hauteur de Simonis, son mauvais état a causé d'importantes infiltrations d'eau. Bruxelles Mobilité profite donc des travaux en cours pour réparer en profondeur l'égout puis le béton avant d'appliquer un enduit de protection sur le plafond du tunnel.

Entre l'avenue Charles Quint et l'entrée Sainte-Anne, seule la bande de gauche sera disponible direction centre-ville du 17 février au 16 mars. L'entrée Basilique sera fermée à la circulation tandis que l'entrée Sainte-Anne restera ouverte.
Du 21 février 22h00 au 24 février 06h00, dans la station de métro Simonis, les passagers des lignes de métro 2 et 6 devront monter et descendre sur le même quai, précise encore Bruxelles Mobilité. 

  1. Le préavis de grève de la police fédérale temporairement suspendu

    Le préavis de grève de la police fédérale temporaire­ment suspendu

    Le préavis de grève au sein de la police fédérale a été suspendu jusqu'à mardi, a annoncé la CSC-ACV vendredi après une concertation sociale. Les syndicats avaient déposé un préavis de grève après que les agents se sont plaints d'un manque de matériel de protection contre le coronavirus. S'ils sont bien reconnus comme groupe prioritaire, les syndicats ne sont pas d'accord avec la prise en compte du risque.
  1. Les Belges se disputent moins avec leur partenaire, mais plus avec leurs enfants pendant le confinement

    Les Belges se disputent moins avec leur partenaire, mais plus avec leurs enfants pendant le confine­ment

    Une enquête menée par l’agence iVOX auprès de 5.000 Belges nous en apprend davantage sur le bonheur (familial) en pleine crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Selon l’étude, nous nous disputons moins avec notre partenaire, mais plus souvent avec les enfants. Dans le même temps, nous sommes reconnaissants de pouvoir passer plus de temps avec nos familles et nous voulons améliorer nos vies après cette crise.
  2. Qader, réfugié afghan, fabrique des masques: “Je veux donner en échange de toute l’aide que je reçois ici en Belgique”
    Roulers

    Qader, réfugié afghan, fabrique des masques: “Je veux donner en échange de toute l’aide que je reçois ici en Belgique”

    Du matin au soir, Mohammad Qader Mohammadi, 42 ans, est assis derrière sa machine à coudre pour fabriquer des masques buccaux pour le personnel soignant. Qader a fui son pays natal, l’Afghanistan, il y a plus de dix ans. Durant cette crise sanitaire, il souhaite rendre service à la Belgique qui l’a aidée. “Je suis diabétique, donc j’appartiens moi-même au groupe à risque, mais je sais combien il est important de bien vous protéger”, confie-t-il.