Plein écran
© reuters

La base de Florennes sera la première à accueillir les nouveaux F-35

La base aérienne de Florennes dans l'Entre-Sambre et Meuse sera la première - avant celle de Kleine-Brogel (Limbourg) - à accueillir, à partir de 2025, les nouveaux avions de combat furtifs F-35 commandés l'an dernier à 34 exemplaires, a annoncé jeudi le ministre de la Défense, Didier Reynders.

Les premiers appareils, construits par le groupe américain Lockheed Martin, seront livrés à partir de 2023 aux États-Unis pour servir à la formation des pilotes.

"L'arrivée physique des F-35 aura lieu en 2025 à Florennes", a indiqué M. Reynders à la presse à l'occasion d'une visite à la composante Air de l'armée belge.

La base de Florennes nécessitera des travaux d'infrastructures à hauteur de quelque 300 millions d'euros pour s'adapter à l'arrivée de nouveaux avions et de quatre drones MQ-9B SkyGuardian à partir de 2023.

  1. Le match des Diables et le concert d’Angèle provoquent d’importants embarras de circulation

    Le match des Diables et le concert d’Angèle provoquent d’importants embarras de circulati­on

    Le trafic était redevenu fluide à Bruxelles mardi peu avant 21h00. En début de soirée, d’importants embarras de circulation avaient été signalés, notamment au niveau du ring qui était à l’arrêt entre Dilbeek et Wemmel, en raison du concert de la chanteuse Angèle au Palais 12 de Brussels Expo où 14.000 personnes étaient attendues et du match de football Belgique-Chypre au stade Roi Baudouin qui devait attirer quelque 40.000 spectateurs, avait indiqué la porte-parole de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de Keere.
  2. Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Perpétuité pour l'assassin d'une jeune touriste belge au Canada

    Sean McKenzie, un Canadien de 27 ans, a été condamné mardi à la prison à vie pour le viol et l'assassinat d’Amélie Sakkalis, une touriste belge de 28 ans, sauvagement tuée à l'été 2018 en Colombie britannique, rapporte le Vancouver Sun. L'homme, qui a reconnu les faits, est libérable à partir de 2042 mais restera vraisemblablement plus longtemps derrière les barreaux, celui-ci n'ayant jamais expliqué son geste.