On parle de burn-out lorsqu’un parent est soumis à un excès de stress parental sans disposer de suffisamment de ressources pour en compenser l’effet. Ce phénomène peut toucher tout parent qui cumule plus de risques que de ressources pendant trop longtemps. Il s’épuise alors dans sa parentalité, jusqu’à devenir l’ombre de lui-même puis l’opposé du parent qu’il était et voulait être. Ce qui engendre parfois de graves conséquences pour les parents et pour les enfants.
Plein écran
On parle de burn-out lorsqu’un parent est soumis à un excès de stress parental sans disposer de suffisamment de ressources pour en compenser l’effet. Ce phénomène peut toucher tout parent qui cumule plus de risques que de ressources pendant trop longtemps. Il s’épuise alors dans sa parentalité, jusqu’à devenir l’ombre de lui-même puis l’opposé du parent qu’il était et voulait être. Ce qui engendre parfois de graves conséquences pour les parents et pour les enfants. © getty

La Belgique dans le top 3 des pays les plus touchés par l’épuisement parental

Les pays occidentaux, souvent de culture plus individualiste, sont les plus touchés par le phénomène d’épuisement (burn-out) parental, selon les résultats, publiés jeudi, d’une étude internationale menée dans 42 pays et coordonnée par l’UCLouvain. La Belgique s’y classe dans le top 3 des pays les plus concernés. Ce facteur culturel joue un rôle prépondérant, davantage que les facteurs socioéconomiques.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. Dix questions que l’on se pose sur le VIH
    Journée de lutte contre le sida

    Dix questions que l’on se pose sur le VIH

    Ce mercredi 1er décembre est la Journée mondiale de lutte contre le sida. Cette journée vise à appeler à la solidarité avec les malades du VIH, mais aussi à mieux informer la population sur le virus, car, malheureusement, il existe encore beaucoup de préjugés autour de la madie. Par exemple, saviez-vous que de plus en plus d’hétérosexuels sont infectés par le VIH de nos jours? Et qu’il existe un remède qui empêche le VIH de s’installer dans votre corps? Voici les réponses aux questions que vous pouvez vous poser.