Les experts suggèrent d’”augmenter le petit nombre envisagé de 34 F-35 au moyen de plates-formes multirôles supplémentaires et de drones d’appui loyaux, de missiles air-air à très longue portée et de missiles de croisière”, alors que l’Otan réclame de la Belgique qu’elle dispose de 45 avions.
Plein écran
Les experts suggèrent d’”augmenter le petit nombre envisagé de 34 F-35 au moyen de plates-formes multirôles supplémentaires et de drones d’appui loyaux, de missiles air-air à très longue portée et de missiles de croisière”, alors que l’Otan réclame de la Belgique qu’elle dispose de 45 avions. © ANP

“La Belgique doit accroître ses capacités militaires”

Davantage de personnel tant militaire que civil, et de matériel - dont des avions de combat F-35 supplémentaires -, un effort budgétaire important pour rester dans la moyenne européenne en termes de dépenses de défense... Telles sont quelques-unes des propositions contenues dans un rapport d’experts publié mercredi et discuté en commission de la défense de la Chambre.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. Nouvelles restrictions au Village de Noël de Charleroi et elles ne feront pas plaisir aux fêtards

    Nouvelles restricti­ons au Village de Noël de Charleroi et elles ne feront pas plaisir aux fêtards

    Samedi, la première soirée au Marché de Noël de Charleroi n’a pas respecté les prescrits sanitaires. Rassemblés sous un chapiteau, des dizaines de gens ont dansé et chanté sans masque ni distanciation sociale. À l’heure où les chiffres liés au coronavirus en Belgique inquiètent et où les dancings doivent fermer leurs portes, l’image avait de quoi interroger, voire indigner. La Ville de Charleroi ne pouvait pas rester sans réaction et vient de passer à l’action.