Les bureaux des Nations Unies à Genève, Suisse.
Plein écran
Les bureaux des Nations Unies à Genève, Suisse. © thinkstock

La Belgique en examen par l'ONU pour ses engagements sur les droits de l'homme

Le Conseil des droits de l'homme des Nations unies se penchera mercredi 20 janvier sur la situation des droits de l'homme en Belgique. Le royaume se soumettra ainsi à son deuxième Examen périodique universel (EPU), en présence de Didier Reynders, ministre des Affaires étrangères qui mènera la délégation.

  1. Un salon de l’emploi pour l’HoReCa à Châtelineau

    Un salon de l’emploi pour l’HoReCa à Châtelineau

    L’Office wallon de la Formation professionnelle et de l’emploi (Forem) organise, en collaboration avec l’Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME) et l’Union des Classes Moyennes (UCM), des salons de l’emploi pour accompagner le secteur Hôtellerie Restauration Cafés (HoReCa) dans sa recherche urgente de main-d’œuvre. L’un d’entre eux va débuter à Châtelineau (Châtelet).
  2. La RN 54 verra-t-elle enfin le jour? Le point sur la situation

    La RN 54 ver­ra-t-el­le enfin le jour? Le point sur la situation

    Le dossier de la Route Nationale 54 (RN 54) n’a pas encore fini de faire parler de lui. Il concerne un tronçon routier manquant entre Erquelinnes et Lobbes (Hainaut). Ce qui a pour conséquence de faire passer de nombreux camions et autres véhicules au travers des villages. Le problème, c’est que la Déclaration Politique Régionale (DPR) prévoit de limiter les nouvelles voiries à quelques exceptions près et la RN 54 n’en fait pas partie.
  1. Pourquoi le festival de métal Alcatraz peut avoir lieu: “Sur le site, on aura l'impression que le Covid a disparu pour de bon”

    Pourquoi le festival de métal Alcatraz peut avoir lieu: “Sur le site, on aura l'impressi­on que le Covid a disparu pour de bon”

    Ce que Pukkelpop n’a pas réussi à faire, le festival de métal Alcatraz le réussira à la mi-août: organiser un énorme festival de musique sans la moindre restriction parmi les 12.000 visiteurs journaliers maximum. Même sans distance sociale et sans masque. Le secret? “Nous n’autorisons même pas les tests antigéniques, seulement les tests PCR”, explique Bernard De Riemacker, l’attaché de presse du festival. “La faim parmi nos fans de métal est si grande qu’ils acceptent même ces mesures strictes.”
  2. Les touristes belges pas découragés par les zones rouges: “Au maximum, une réservation sur dix est annulée”

    Les touristes belges pas découragés par les zones rouges: “Au maximum, une réservati­on sur dix est annulée”

    Ça passe au rouge, on s'arrête? Non. Les Belges ne semblent pas effrayés à l’idée de rejoindre une zone où l’évolution sanitaire impose le code d'alerte le plus élevé. Le constat est partagé par les compagnies aériennes et les agences de voyages qui dénombrent peu de désistements. “Parmi ceux qui ont déjà réservé, au maximum un sur dix va annuler. Les nouvelles réservations sont moins nombreuses.”