belga
Plein écran
© belga

La Belgique ne renvoie plus de demandeurs d'asile en Bulgarie

La Belgique a décidé de ne plus renvoyer momentanément de demandeurs d'asile vers la Bulgarie, malgré les règles européennes dites "de Dublin" en la matière. En cause: un récent rapport des Nations unies pointant les mauvaises conditions d'accueil dans ce pays pour les demandeurs d'asile, a indiqué mardi à la Chambre la secrétaire d'Etat à l'Asile et l'Immigration, Maggie De Block (Open Vld).

  1. Une excellente banque depuis plusieurs années, selon ses clients: quels sont les atouts d'Argenta? Et que pourrait-elle encore améliorer?
    Guide-epargne.be

    Une excellente banque depuis plusieurs années, selon ses clients: quels sont les atouts d'Argenta? Et que pour­rait-el­le encore améliorer?

    Depuis plusieurs années déjà, Argenta figure en tête du classement des banques ayant obtenu le meilleur score pour leurs services de la part de leurs clients. Ceci vaut également pour l’année 2022. Cette institution financière est surtout appréciée pour son solide réseau d’agences. Ci-dessous, Guide-epargne.be a résumé la situation.
  2. La Belgique bonne élève en matière d'accueil des demandeurs d'asile

    La Belgique bonne élève en matière d'accueil des demandeurs d'asile

    La Belgique a été pointée comme exemple à suivre dans plusieurs domaines de l'accueil des demandeurs d'asile dans la dernière synthèse du Réseau Européen des Migrations, indique Fedasil jeudi dans un communiqué. L'étude, qui expose et compare les pratiques de 23 Etats membres de l'UE et de la Norvège en la matière, considère notamment comme efficace la gestion des demandeurs d'asile les plus vulnérables en Belgique.
  3. Di Rupo a répondu aux députés européens au sujet des réfugiés afghans

    Di Rupo a répondu aux députés européens au sujet des réfugiés afghans

    Le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) a octroyé un statut de réfugié ou de protection subsidiaire dans 81% des décisions rendues à des demandeurs d'asile afghans durant le mois de janvier 2014, a écrit jeudi le Premier ministre Elio Di Rupo en réponse à vingt-huit députés européens qui l'avaient interpellé il y a une semaine à propos du triplement des expulsions de Belgique vers l'Afghanistan en 2013.