Plein écran
© thinkstock

La Belgique se prépare à la tempête Ciara: plusieurs parcs et forêts fermés dès dimanche

Plusieurs parcs et forêts seront fermés dimanche et lundi à Bruxelles et en Wallonie en prévision des vents violents attendus sur l'ensemble de la Belgique. La tempête Ciara, avec des vents qui pourraient dépasser localement les 100km/h, est attendue dès dimanche en Belgique.

L'Institut royal météorologique (IRM) a déjà placé préventivement vendredi la Belgique entière en alerte jaune dès dimanche à l'approche de la tempête Ciara. Si les prévisions, avec des rafales pouvant dépasser localement les 100km/h, se confirment, l'IRM placera le pays en alerte orange. 

A Bruxelles, les forêts et parcs seront fermés dimanche et lundi, a confirmé Bruxelles Environnement vendredi. Il est possible que cette mesure soit prolongée à la journée de mardi en fonction de l'évolution de la météo. 

La zone de police de Liège a également annoncé plusieurs mesures. Les parcs et cimetières seront fermés à partir de dimanche. Le Boulevard de l'Ourthe sera, lui, interdit à la circulation dimanche.

A Namur, la Ville a annoncé vendredi par communiqué interdire les accès aux zones boisées et notamment les parcs de Namur (Louise-Marie, des Sources et de La Plante), de Jambes (Reine Astrid et Amée) et Bouge (rue du Parc). Le site de la Citadelle sera aussi inaccessible, excepté via la route Merveilleuse pour la desserte locale. Le cimetière de Namur sera aussi fermé.

L'Agence des services maritimes et côtiers (MDK) fermera les jetées de Nieuport et de Blankenberge lundi. A Ostende, elle sera fermée dès dimanche. Les prévisions météorologiques ont annoncé des vagues de deux mètres de haut dès dimanche soir.
A Anvers, le domaine provincial Rivierenhof sera fermé ainsi que les parcs et les espaces verts.

L'Agence flamande pour la nature et les forêts a prévenu vendredi que "les arbres n'ont pas encore été beaucoup exposés au vent juqu'à présent et que plusieurs branches plus vulnérables pourraient tomber. Les nombreuses pluies des dernières semaines rendent également les arbres moins bien enracinés dans le sol et une forte tempête pourrait causer beaucoup de dégâts".

Le gestionnaire des cours d'eau flamands a aussi averti que le niveau des cours d'eau pourraient fortement augmenter lundi. 

  1. Charleroi n’aura pas de PEPS ce printemps

    Charleroi n’aura pas de PEPS ce printemps

    La semaine dernière, la Ville de Charleroi avait décidé d’annuler les Plaines Éducatives de Proximité Saisonnières (PEPS) de Printemps suite à la crise du coronavirus. Deux exceptions toutefois: celle de Montignies-sur-Sambre et celle de Couillet. Des navettes étaient même prévues depuis le site de Monceau Cool Heures pour transporter les enfants vers la plaine de Montignies-sur-Sambre. Mais un événement récent a fait voler ces intentions en éclat.
  2. Il parcourt six kilomètres à pied en quittant l’hôpital: “Les taxis ne voulaient pas venir me chercher”
    Waregem

    Il parcourt six kilomètres à pied en quittant l’hôpital: “Les taxis ne voulaient pas venir me chercher”

    Luc Schreppers (52 ans) a eu le droit à un voyage à pied de six kilomètres en quittant l’hôpital de Waregem vendredi soir, après avoir été diagnostiqué négatif au coronavirus. Aucun taxi n’a voulu le ramener chez lui. “Je ne suis absolument pas en colère contre l’hôpital qui a d’autres priorités. Je suis particulièrement déçu par les compagnies de taxi”, explique-t-il à HLN.