Allemagne
Plein écran
Allemagne © Marcel Kusch/dpa

La Belgique sera la plus sévère de la classe pour les fêtes: qu’ont prévu nos voisins?

Avec à peine une petite exception pour les personnes isolées qui pourront recevoir deux hôtes au lieu d'un contact rapproché les 24 et 25 décembre, la Belgique a opté pour l’approche la plus restrictive des fêtes de fin d’année version crise sanitaire. Les pays voisins, eux, seront moins stricts que nous les prochaines semaines. Comment ont-ils décidé d’aborder les fêtes? 

  1. “Des choix forts”: comparé à la France, “notre gouvernement est plus raisonnable”

    “Des choix forts”: comparé à la France, “notre gouverne­ment est plus raisonna­ble”

    Vœu exprimé par de nombreux Belges, l’élargissement de la bulle sociale pour les fêtes de fin d'année ne sera pas exaucé. Mis à part la réouverture des commerces non essentiels, le gouvernement fédéral et les entités fédérées ont décidé de maintenir des mesures très strictes dans l’attente d’une amélioration plus significative du taux de contamination. Les fêtes de fin d’année se dérouleront “en petit comité”. Un cap salué par Yves Coppieters. Appelé à réagir au micro de BX1, l’épidémiologiste juge notre “gouvernement plus raisonnable que certains pays voisins comme la France”.
  2. “Des assouplissements maintenant? Trop tôt et imprudent”: le message clair de médecins aux politiques

    “Des assouplis­se­ments maintenant? Trop tôt et imprudent”: le message clair de médecins aux politiques

    Très attendu, le Comité de concertation de ce vendredi s'annonce tendu. Les appels à l’allégement des règles sanitaires se font de plus en plus entendre. Certaines personnalités politiques, à l'instar d’acteurs de santé publique, plaident ouvertement pour des assouplissements, inquiets de la dégradation du bien-être mental au sein de la population. Dans le camp d’en face, les partisans du maintien d’une “ligne dure” avancent les chiffres et courbes épidémiologiques pour appeler une nouvelle fois à la prudence et à la patience. Dans les hôpitaux, la crainte d’un rebond voire d’une troisième vague persiste. “Chaque assouplissement est un de trop.”
  1. “Pédaler dans les Arbres”, une piste cyclable à couper le souffle en Belgique
    Play

    “Pédaler dans les Arbres”, une piste cyclable à couper le souffle en Belgique

    26 février
  2. Le prince Harry rappe le générique du Prince de Bel-Air
    Play

    Le prince Harry rappe le générique du Prince de Bel-Air

    26 février