Le vaccin AstraZeneca n’a pas fini de faire parler de lui.
Plein écran
Le vaccin AstraZeneca n’a pas fini de faire parler de lui. © afp

La Belgique suspend l’utilisation du vaccin AstraZeneca pour les moins de 56 ans

Mise à jourLe vaccin AstraZeneca ne sera plus inoculé qu’aux personnes âgées de 56 ans et plus au cours des quatre prochaines semaines. Ainsi en ont décidé mercredi les ministres de la Santé réunis en Conférence interministérielle, à la suite du nouvel avis rendu par l’Agence européenne du médicament (EMA).

  1. Un salon de l’emploi pour l’HoReCa à Châtelineau

    Un salon de l’emploi pour l’HoReCa à Châtelineau

    L’Office wallon de la Formation professionnelle et de l’emploi (Forem) organise, en collaboration avec l’Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME) et l’Union des Classes Moyennes (UCM), des salons de l’emploi pour accompagner le secteur Hôtellerie Restauration Cafés (HoReCa) dans sa recherche urgente de main-d’œuvre. L’un d’entre eux va débuter à Châtelineau (Châtelet).
  2. Vaccin AstraZeneca et thrombose: le risque de caillots sanguins doit être ajouté à la liste des effets secondaires rares, estime l’EMA

    Vaccin AstraZene­ca et thrombose: le risque de caillots sanguins doit être ajouté à la liste des effets secondai­res rares, estime l’EMA

    L’Agence européenne des médicaments (EMA) s’est exprimée ce mercredi à 16h sur le lien potentiel entre le vaccin anti-Covid d’AstraZeneca et la formation de caillots sanguins. Le régulateur européen a estimé que les risques de thrombose devraient être ajoutés aux effets secondaires rares mais maintient que la balance bénéfice/risque reste positive. L’EMA n’a, en outre, pas identifié de facteurs de risque spécifiques, “tels que l’âge, le sexe ou des antécédents médicaux”: ces complications sont en effet "observées à tous les âges”, a souligné l’Agence.