Plein écran
© photo_news

La Bibliothèque royale fait peau neuve

La Bibliothèque royale de Belgique, qui conserve pas moins de 8 millions de documents, fait peau neuve. Et le changement n'est pas que cosmétique. En effet, si elle change de nom pour s'appeler désormais KBR, un budget de 7 millions d'euros doit lui permettre de se mettre à la page afin de devenir une institution culturelle moderne et accessible.

Pas moins de trois ministres avaient fait le déplacement jeudi midi au Mont des Arts à Bruxelles pour annoncer la bonne nouvelle: à savoir la ministre du Budget Sophie Wilmès (MR) aussi compétente pour la Politique scientifique, le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) qui a la Régie des Bâtiments dans ses attributions, et enfin le ministre flamand du Tourisme Ben Weyts (N-VA).

Au final, les missions de KBR, sa nouvelle appellation, resteront les mêmes mais la manière dont celles-ci seront remplies va changer. La bibliothèque va non seulement poursuivre la digitalisation de ses collections mais aussi s'investir dans leur mise en ligne afin de mettre l'information à la disposition du plus grand nombre. Le dépôt légal sera par ailleurs étendu aux publications numériques afin de constituer les archives de l'internet belge.

Le bâtiment de KBR, situé sur le Mont des Arts en plein coeur de Bruxelles, fera quant à lui l'objet d'une rénovation en profondeur en vue d'une plus grande ouverture et d'une meilleure accessibilité, et ce tant au niveau des infrastructures que des collections, de l'accueil des visiteurs mais aussi grâce à l'organisation d'expositions et la création d'un nouveau musée.

Le 15 octobre 2019, s'ouvrira ainsi dans le Palais de Charles de Lorraine fraîchement rénové l'exposition "The World of Bruegel in Black and White" présentant une série d'estampes du maître flamand dont on célèbre cette année le 450e anniversaire de la mort et conservées dans le cabinet éponyme de KBR.

En mai 2020, un nouveau musée destiné à abriter la collection de manuscrits issus de la Librairie des ducs de Bourgogne ouvrira ses portes dans et autour de la chapelle gothique de Nassau, située au coeur de la bibliothèque.

A côté de l'investissement de 7 millions d'euros consenti par la Régie des Bâtiments, Toerisme Vlaanderen et KBR pour l'infrastructure et la scénographie, d'autres institutions comme le fonds Baillet Latour finance la restauration des manuscrits tandis que la Loterie nationale prend en charge le coût des vitrines devant abriter les estampes.

  1. L’affaire Pauwels bouleversée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    L’affaire Pauwels boule­versée par une histoire de cœur? “Le chef d’enquête a pollué ce dossier comme un cancer”

    Me Frank Discepoli, avocat de Farid Hakimi, principal inculpé dans le cadre du dossier des home-jacking dans lequel est inculpé l'animateur Stéphane Pauwels, a demandé à la chambre des mises en accusation de la cour d'appel du Hainaut de prononcer l'irrecevabilité des poursuites, estimant que le chef d'enquête "a pollué ce dossier comme un cancer" en faisant des promesses à un autre inculpé. Il a été imité par d'autres avocats scandalisés par la tournure que prend ce dossier.