Plein écran
© belga

La Chambre approuve à l'unanimité l'engagement en Libye

Les commissions des affaires étrangères et de la défense de la Chambre ont approuvé vendredi, dans une résolution adoptée à l'unanimité, l'engagement de la Belgique dans une éventuelle opération militaire pour mettre en oeuvre la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU prévoyant la création d'une zone d'exclusion aérienne et autorisant le recours à la force en Libye.
 
Dans cette résolution, la Chambre "invite le gouvernement à collaborer activement à la mise en oeuvre de la résolution (1973) du Conseil de sécurité", votée jeudi soir par dix de ses quinze membres.

Les députés expriment également leur soutien à une participation du gouvernement belge à une action en conformité avec le mandat du Conseil de sécurité". Ils demandent aussi au gouvernement de tenir le parlement informé de la contribution concrète de la Belgique" à cette opération.
 
Les moyens militaires pouvant être engagés pour faire respecter une interdiction de survol ("no Fly zone") sont quatre des six chasseurs-bombardiers F-16 actuellement affectés à la force de réaction rapide de l'OTAN, la "NATO Response Force" (NRF) ainsi qu'un bâtiment de la Marine pour faire appliquer l'embargo sur les armes, selon le ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V). (belga)

Plein écran