Arnaud Bruyneel, vice-président du SIZ Nursing
Plein écran
Arnaud Bruyneel, vice-président du SIZ Nursing © DR

La colère d’un infirmier en soins intensifs: “Le risque de saturation est inquiétant, arrêtez de dire que les hôpitaux sont vides”

Depuis plusieurs semaines, le nombre de nouvelles contaminations au Covid-19 connaît une hausse sensible dans notre pays. Les hospitalisations augmentent également et s’élèvent à 66,7 en moyenne par jour, selon le dernier bilan publié par Sciensano. Un chiffre très loin de ceux observables au printemps dernier où des centaines de patients étaient admis quotidiennement. “Cela ne signifie pas pour autant que les hôpitaux sont vides, au contraire”, s’insurge Arnaud Bruyneel, vice-président du SIZ Nursing (association francophone des Infirmiers de Soins Intensifs). “On tourne actuellement à plein régime pour rattraper le temps perdu. Les services sont remplis, le risque de saturation est réel et inquiétant." 

  1. Pour rester dans sa bulle, il faut payer chez Ryanair

    Pour rester dans sa bulle, il faut payer chez Ryanair

    Cela fait plusieurs semaines maintenant que la propagation du coronavirus progresse à vitesse grand V. Au point qu’aujourd’hui, les hôpitaux sont au bord de la saturation en Belgique francophone! Des mesures contraignantes ont récemment été prises par les différents gouvernements du pays: fermeture de l’Horeca, couvre-feu étendu à Bruxelles et en Wallonie, interdiction de toutes les compétitions sportives amateurs... Mais pour l’instant, le lockdown n’est pas remis au goût du jour. Certaines pratiques commerciales sont, pourtant, en complète contradiction avec les mesures sanitaires les plus élémentaires.
  2. Le nombre de contaminations ralentit à Bruxelles
    mise à jour

    Le nombre de contamina­ti­ons ralentit à Bruxelles

    Le nombre moyen d’infections au coronavirus est redescendu à 1.540,7 par jour en Belgique entre le 19 et le 25 septembre (+11% par rapport à la période de sept jours précédente), s’inscrivant dans la tendance d’un léger ralentissement ces derniers jours, selon les chiffres de Sciensano mardi. A Bruxelles, où de nouvelles mesures sont entrées en vigueur lundi, le nombre de nouveaux cas diminue, avec 2.163 nouvelles infections du 19 au 25 septembre, soit 10 de moins que lors de la période de sept jours précédente.
  1. Comment la peur détermine notre comportement face au virus

    Comment la peur détermine notre comporte­ment face au virus

    La peur est un facteur déterminant du comportement humain. Elle explique pourquoi nous sommes bien sagement restés chez nous lors du confinement au printemps dernier. La peur de l’inconnu, qui n'est autre qu'un virus potentiellement mortel. Toutefois, cette crainte s'est quelque peu dissipée à l'arrivée de l'été, alors que les hôpitaux se vidaient. Mais comme le virus, la peur de celui-ci peut également connaître une deuxième vague et déterminer à nouveau notre comportement, expliquent les professeurs de psychologie sociale Frank Van Overwalle (VUB) et Alain Van Hiel (UGent).
  1. Kim Glow, ancienne candidate de téléréalité, se présentera à la prochaine élection présidentielle française
    Play

    Kim Glow, ancienne candidate de téléréa­lité, se présentera à la prochaine élection présiden­tiel­le française

    29 octobre
  2. Quelques idées de potions et mixtures pour votre apéro virtuel d’Halloween
    Play

    Quelques idées de potions et mixtures pour votre apéro virtuel d’Halloween

    29 octobre