Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © AP

La Commune de Courcelles distribue gratuitement des masques FFP2

Au mois de novembre dernier, la commune de Courcelles avait annoncé sa décision de rendre le port du masque obligatoire pour les enfants à partir de six ans au sein des établissements scolaires, sauf pour la pratique sportive. Cela avait suscité la colère de plusieurs parents et la réaction de la Ministre de l’Éducation en Fédération Wallonie-Bruxelles (FW-B), Caroline Désir (PS). Cette dernière avait enjoint par courrier la bourgmestre courcelloise, Caroline Taquin (MR), de se conformer à la circulaire organisant la vie scolaire en contexte de crise sanitaire. Finalement, le choix a été laissé aux géniteurs.

  1. Prôné en Allemagne, le masque FFP2 peut-il nous sauver des nouveaux variants?

    Prôné en Allemagne, le masque FFP2 peut-il nous sauver des nouveaux variants?

    À mesure que des souches plus contagieuses du virus se propagent en Europe et désormais en Belgique, des voix s’élèvent pour imposer le masque FFP2, plus filtrant que les désormais classiques masques dits chirurgicaux ou en tissu. Les FFP2 sont actuellement encore peu répandus chez nous, sauf dans le secteur médical. En Allemagne et en Autriche, ce type de masque devient pourtant obligatoire dans les transports en commun ou la file des magasins. “Nous n’en voyons pas l'intérêt”, martèlent les virologues de Sciensano depuis hier. Mais le FFP2, c’est quoi?