La côte belge prête à accueillir les locataires à partir du 8 juin, dès le 18 mai pour les résidences secondaires

Les bourgmestres des communes de la côte belge souhaitent à nouveau accueillir les vacanciers locataires d'appartements dès le 8 juin, ont-ils décidé mercredi en concertation. Les 10 maïeurs concernés ont discuté d'un plan pour l'été. Ils veulent aussi accepter à nouveau dès le 18 mai les propriétaires de seconde résidence.

Ostende
Plein écran
Ostende © BELGA

Les bourgmestres n'ont encore rien décidé de concret mais ont discuté des grandes lignes de ce plan. Ils veulent ainsi à nouveau accepter dès le 18 mai prochain les propriétaires de seconde résidence et les adeptes du camping.

Locations autorisées dès le 8 juin

Les locataires d'appartements de villégiature seraient en ce qui les concerne à nouveau les bienvenus dès le 8 juin. "Cela évidemment dans la mesure où le cadre fédéral le permet. Nous n'autoriserons pas ce qui n'est pas sécurisé. Il s'agira certainement de progresser en plusieurs phases", a affirmé le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé.

Et les touristes d’un jour? Plus tard

Ce n'est que plus tard que touristes d'un jour seront autorisés à revenir à la Côte et commerces horeca à rouvrir. Chaque commune va devoir maintenant élaborer son propre plan. "On se revoit le 11 mai et d'ici là, un plan précis pour les plages et la sécurité aura été développé en collaboration avec la police". Ensuite, ce sera au tour de l'organe provincial Westtoer de couler tout cela dans un plan général pour le littoral.

Le port du masque sur la digue ou la plage n'a pas été évoqué. 

  1. Une réponse au plus tard le 3 juin pour les stages sportifs
    Coronavirus

    Une réponse au plus tard le 3 juin pour les stages sportifs

    L'annonce des entités fédérées et du fédéral vendredi, ouvrant la possibilité d'organiser camps scouts, stages et activités récréatives pour enfants et jeunes durant les vacances d'été, a dû soulager de nombreux parents, dans un contexte de déconfinement progressif. Rapidement, des questions se posaient cependant sur les stages et activités purement sportifs, qui ne sont pas couverts par la communication de vendredi. Une décision et une communication à ce sujet devraient intervenir au plus tard le 3 juin, a-t-on appris dimanche.
  1. “Les dos tournés et les kayaks risquent de suivre Sophie Wilmès”

    “Les dos tournés et les kayaks risquent de suivre Sophie Wilmès”

    Des dos tournés et des images qui voyagent. L’action symbolique menée par le personnel soignant du CHU Saint-Pierre le 16 mai dernier a été relayée par de nombreux médias étrangers et a trouvé écho jusqu’au Japon. Une haie de déshonneur susceptible d'écorner l’image de Sophie Wilmès? “Sur la scène internationale cela ne devrait pas avoir d’effet majeur”, considère Sandrine Roginsky, professeure en communication politique à l’UCLouvain. “Mais chez nous, cela risque de la suivre, au même titre que l'épisode des kayaks.”
  2. Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic international de drogue en Flandre orientale

    Saisie de 2 millions d'euros lors d'une enquête sur un trafic internatio­nal de drogue en Flandre orientale

    La police judiciaire fédérale (PJF) a indiqué samedi avoir mis la main sur plus de 2 millions d'euros en espèces lors de perquisitions menées dans le cadre d'une enquête relative à un trafic international de drogue en Flandre orientale. Les forces de l'ordre ont également découvert des bijoux et plus de 130 véhicules. Cinq suspects ont été arrêtés en Belgique, trois aux Pays-Bas. Le gang est soupçonné d'avoir importé en Belgique de grandes quantités de cocaïne en provenance d'Amérique du Sud pendant plusieurs années.