Photo prétexte
Plein écran
Photo prétexte © Getty Images

La crème solaire ISDIN retirée de la vente en Belgique

La crème solaire de la marque espagnole ISDIN a également été retirée de la vente en Belgique "par mesure de précaution", a indiqué vendredi le Service public fédéral de Santé publique. Les résultats des tests menés sur le ISDIN Pediatrics Transparent Spray SPF 50+ sont ambigus, a précisé le SPF Santé publique. 

Les autorités espagnoles avaient déjà ordonné le retrait de ce produit car il n'offre pas la protection promise, avait pointé jeudi Test Achats. Testé, le filtre de cette crème solaire donne des résultats contradictoires. "Le facteur de protection est une fois de 17, une autre fois de plus de 50. Les consommateurs ont droit à une information claire", a expliqué Jan Eyckmans, du SPF Santé publique.

Citation

"Le facteur de protection est une fois de 17, une autre fois de plus de 50"

Jan Eyckmans, SPF Santé publique

Les autorités belges avait déjà fait enlever le spray des rayons en mai, avant de se raviser en juillet à la suite de résultats "rassurants" à l'enquête menée par l'Espagne.

Le produit est distribué en Belgique de manière "très limitée, principalement en pharmacie", a rassuré le SPF, qui ajoute n'avoir jusqu'à présent enregistré aucune plainte. 

  1. Elle n’a pas remis son enfant à l’école: “Pas à cause du coronavirus”
    Interview

    Elle n’a pas remis son enfant à l’école: “Pas à cause du coronavi­rus”

    Ce lundi 25 mai, plusieurs élèves de première et deuxième primaire ainsi que de deuxième secondaire sont retournés sur les bancs de l’école. Ceux en difficulté dans les autres années également. Les experts l’affirment: c’est une bonne chose pour eux. Pourtant, cette rentrée n’est pas vraiment obligatoire. Des parents ont choisi de ne pas renvoyer leurs enfants dans leurs établissements scolaires.