Image d'illustration
Plein écran
Image d'illustration © Croix-Rouge de Belgique

La Croix-Rouge va débarquer à l’aéroport de Charleroi

L’activité commerciale de Brussels South Charleroi Airport (BSCA) reprendra le lundi 15 juin 2020. Elle se déroulera en douceur avant d’augmenter petit à petit. Toutefois, la direction de l’aéroport se doute que des craintes existent toujours parmi son public cible. Le coronavirus n’a toujours pas disparu. C’est pourquoi l’aéroport de Charleroi a décidé de tout mettre en œuvre pour rassurer les gens.

  1. Le nombre moyen d’infections à nouveau en hausse: faut-il s’en inquiéter? Marc Van Ranst répond
    Belgique

    Le nombre moyen d’infections à nouveau en hausse: faut-il s’en inquiéter? Marc Van Ranst répond

    Pour le quatrième jour consécutif, le nombre d’infections recensées en moyenne au cours des sept derniers jours augmenté. Devons-nous commencer à nous inquiéter? Selon le virologue Marc Van Ranst, il faut plutôt prendre en compte le nombre d’hospitalisations, toujours à la baisse pour l’instant. “Mais si cela devait aussi augmenter, ce n’est pas une bonne nouvelle”, explique-t-il à Het Laatste Nieuws.
  2. Les États-Unis approuvent la vente de 29 torpilles légères à la Belgique

    Les États-Unis approuvent la vente de 29 torpilles légères à la Belgique

    Le département d'État américain a approuvé la possible - et très probable - vente à la Belgique de 29 torpilles légères de type MK 54 LWT (pour "Lightweight Hybrid Torpedo") et des équipements associés pour un montant estimé à 33,3 millions de dollars, a annoncé l'Agence de coopération de sécurité et de défense (DSCA), dépendant du Pentagone et chargée des exportations de matériel militaire américain.
  3. Bart De Wever fait aussi de la question de l'avortement un point de rupture

    Bart De Wever fait aussi de la question de l'avorte­ment un point de rupture

    Après le CD&V, la N-VA estime également que la loi avortement constitue un point de rupture dans le processus de formation d'un gouvernement fédéral. Les deux partis sont opposés à la proposition des libéraux, socialistes, des verts et du PTB d'assouplir la loi. "Je peux vous dire que si des partis donnent le feu vert à une loi que je trouve scandaleuse, ce sera compliqué de faire comme si de rien n'était avec eux le lendemain", a déclaré Bart de Wever samedi au micro de la VRT.