La “déshumanisation” et la “désertification” des gares

La SNCB a annoncé mardi l'adaptation des horaires des guichets de plusieurs gares. Pour la CGSP Cheminots et la CSC-Transcom, c'en est trop. Le syndicat socialiste estime qu'il s'agit "d'une nouvelle offensive de déstructuration du service public" et d'un nouveau pas "vers la déshumanisation et la désertification des gares"