Ce graphique représente le nombre d'hospitalisations dues au Covid-19 en Belgique. On s'aperçoit que la deuxième vague, dans laquelle nous serions en réalité déjà entrés, est deux fois plus imposante que la première.
Plein écran
Ce graphique représente le nombre d'hospitalisations dues au Covid-19 en Belgique. On s'aperçoit que la deuxième vague, dans laquelle nous serions en réalité déjà entrés, est deux fois plus imposante que la première. © Kurt Barbé

La deuxième vague pourrait être bien plus féroce que la première

Le biostatisticien de la VUB Kurt Barbé  tire à nouveau la sonnette d’alarme. Le scientifique a mis à jour son modèle graphique illustrant les prévisions des hospitalisations dues au coronavirus dans notre pays. Et il met en garde: si nous n’inversons pas rapidement la tendance, la deuxième vague, qui aurait en réalité déjà commencé, pourrait bien être plus féroce que la première. 

  1. “Je pense que nous avons une semaine pour inverser la tendance”

    “Je pense que nous avons une semaine pour inverser la tendance”

    “Le virage a été pris: on est passé de ‘va-t-on assouplir ou maintenir?’ à ‘va-t-on maintenir ou renforcer les mesures?’”, résume Marc Van Ranst au sujet des décisions du comité de concertation qui s’est tenu aujourd'hui. “Il n’y a pas eu de grande décision, mais le ton a quand même changé”, analyse-t-il. Sophie Wilmès a en effet déclaré qu’il n’y aurait pas de CNS anticipé, car la tendance à la hausse n’est pas globale. En effet, si les contaminations augmentent, ce n’est pas (encore) le cas des hospitalisations et des décès. Ce facteur a été déterminant dans la prise de décision. Mais le suivi sera plus sévère.
  2. La sanction du principal auteur dans le dossier Maëlle est tombée, son père en appel: “Inacceptable”
    Interviews

    La sanction du principal auteur dans le dossier Maëlle est tombée, son père en appel: “Inaccepta­ble”

    La jeune Maëlle (14 ans) s’est donnée la mort l’année dernière suite à du harcèlement scolaire et à la diffusion sur les réseaux sociaux d’images et de vidéos à caractère sexuel. Jusqu’ici, une seule adolescente avait été condamnée à effectuer une prestation éducative de 75 heures par le Tribunal de la jeunesse de Charleroi. Désormais, elle n’est plus seule.
  3. Saule, Blanche et d’autres en concerts gratuits dans la région de Charleroi ce week-end

    Saule, Blanche et d’autres en concerts gratuits dans la région de Charleroi ce week-end

    Le solstice d’été sera célébré une fois de plus en musique à Charleroi. Tout comme l’an dernier, les notes résonneront devant plusieurs services résidentiels, mais les concerts seront également de retour, en ville, pour les publics. Même si on ne peut pas parler d’un retour complet à la normale, de belles surprises attendent les mélomanes … et notamment dans le kiosque du parc Astrid.