Plein écran
Illustration. © photo_news

La facture des détenteurs de panneaux solaires va s’alourdir

Le gouvernement wallon voulait reporter de cinq ans l'augmentation de la facture prévue pour les détenteurs de panneaux solaires. Mais la marche arrière est impossible: le tarif augmentera bel et bien dès janvier, rapportent Le Soir et Sudpresse mardi.

Depuis 2014, le régulateur wallon de l'énergie, la Cwape, souhaite modifier la tarification pour que les propriétaires de panneaux photovoltaïques contribuent davantage à l'utilisation du réseau électrique. C'est ce qui est appelé le "tarif prosumer" et doit entraîner une augmentation de la facture pour les propriétaires de panneaux. 

Le gouvernement wallon, MR en tête, voulait néanmoins annuler ce tarif et prévoyait de reporter de cinq ans l'entrée en vigueur de la redevance maudite. 

Mais la réalité est autre. Le ministre wallon de L'Énergie, Philippe Henry (Ecolo), vient de déposer comme prévu un avant-projet de décret. Ce texte stipule simplement que "la Cwape veille à ce que (sa) méthodologie tarifaire n'ait pas d'incidence négative significative sur les droits conférés" aux prosumers, et ce "jusqu'au 31 décembre 2024". Le gouvernement laisse ainsi toute la liberté d'agir à la Cwape.

Or, le régulateur défend bec et ongles son tarif prosumer depuis des mois. Et il ne va pas se faire prier pour démontrer qu'il ne présente rien de "significativement négatif", écrit Le Soir.
Autrement dit, ce tarif sera bel et bien appliqué dès janvier, d'après le quotidien.