Pieter Timmermans.
Plein écran
Pieter Timmermans. © BELGA

La FEB comprend les mesures mais demande un “plan Marshall”

Mise à jourLa Fédération des entreprises de Belgique (FEB) comprend les mesures renforcées de lutte contre le coronavirus annoncées par le gouvernement mais demande un “plan Marshall” pour les entreprises afin d’éviter “des dizaines de milliers de faillites”, a indiqué vendredi l’administrateur délégué de la FEB, Pieter Timmermans.

  1. Coup de massue pour le secteur de la mode: “Sans soutien, on va assister à une vague de faillites”

    Coup de massue pour le secteur de la mode: “Sans soutien, on va assister à une vague de faillites”

    Les magasins non essentiels devront fermer à partir du 2 novembre et ce pendant au moins un mois. Le secteur de la mode parle d'un coup de massue, le deuxième en peu de temps. "S'il n'y a pas de mesures de soutien supplémentaires, on va assister à une vague sans précédent de faillites et de pertes d'emplois. Le gouvernement doit faire vite, sinon nous allons couler", a prévenu vendredi Isolde Delanghe, directrice de l'organisation Mode Unie, qui défend les intérêts des détaillants de mode indépendants.
  1. Procès Mawda: “Ça cafouille dans la thèse que le policier entend défendre”
    Play

    Procès Mawda: “Ça cafouille dans la thèse que le policier entend défendre”

    12:37
  2. Le nouveau projet d’Axel Witsel: acquérir le château de Harzé, estimé à 3,5 millions d’euros
    Play

    Le nouveau projet d’Axel Witsel: acquérir le château de Harzé, estimé à 3,5 millions d’euros

    13:04