Quelques-uns des barons de la drogue anversois cachés à Dubaï, dont Nordin El Hajjioui (visage non flouté).
Plein écran
Quelques-uns des barons de la drogue anversois cachés à Dubaï, dont Nordin El Hajjioui (visage non flouté). © DR

La fête est bientôt finie pour les barons de la drogue cachés à Dubaï

Les riches barons de la drogue anversois installés à Dubaï ne sont désormais plus à l’abri de la justice belge. Et pour cause, le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open Vld) a signé aujourd’hui un accord d’extradition avec les Émirats arabes unis. Ces dernières années, ce pays du Golfe est devenu le refuge des trafiquants de drogue anversois, où ils pouvaient dépenser et investir leurs millions d’euros en toute tranquillité. Mais la fête est bientôt finie.

  1. Qui est “le Hulk” de la brigade des stupéfiants d'Anvers, arrêté lors de l'opération “Sky”?

    Qui est “le Hulk” de la brigade des stupéfi­ants d'Anvers, arrêté lors de l'opérati­on “Sky”?

    Il vaut mieux ne pas rencontrer le “Hulk” d’Anvers la nuit. Les dealers du port peuvent en témoigner. D.L. travaille pour la “Drug Support Team” (DOT) de la police d’Anvers. Son rôle est de traquer les dealers dans les rues de la ville. Jusqu’à présent, car cet officier a été arrêté ce jeudi, en même temps que sa femme, dans le cadre de l’opération de police “Sky”, la plus grande jamais organisée en Belgique. Qui est-il? Quel double rôle a-t-il joué? Le compte à Dubaï avec 700.000 euros dessus est-il le sien? Éléments de réponses.
  2. La mafia de la drogue a-t-elle été vraiment éliminée? “Quand un canal de contrebande est détruit, ils injectent de l’argent dans un autre”

    La mafia de la drogue a-t-elle été vraiment éliminée? “Quand un canal de contreban­de est détruit, ils injectent de l’argent dans un autre”

    “Ceux qui pensent que le problème de la cocaïne à Anvers est maintenant réglé, ou presque, se trompent. Tout va continuer”. L’avocat anversois Omar Souidi se montrait pessimiste ce week-end dans Het Laatste Nieuws. Après l’opération “Sky”, la mafia de la drogue a-t-elle été efficacement éliminée? Ou sont-ils déjà en train de remplir le prochain conteneur d’”or blanc” à destination d’Anvers? “C’est sans fin.”
  3. Appartements luxueux, grosses cylindrées et prostituées: la vie des barons de la drogue à Dubaï

    Apparte­ments luxueux, grosses cylindrées et prosti­tuées: la vie des barons de la drogue à Dubaï

    L’opération Sky en début de semaine a conduit à l’arrestation de dizaines de personnes en Belgique. Plusieurs d’entre elles sont soupçonnées d’appartenir à une organisation criminelle. Toutefois, ces interpellations ne concernent “que” le bas et le milieu de l’échelle. Les gros bonnets, les barons de la drogue, profitent toujours de leur liberté sous le soleil de Dubaï, dans des appartements luxueux en compagnie de prostituées venues du monde entier.
  4. Des petits revendeurs d’Anvers aux barons à Dubaï: les dessous d’un réseau criminel tentaculaire

    Des petits revendeurs d’Anvers aux barons à Dubaï: les dessous d’un réseau criminel tentaculai­re

    Un important réseau de trafic de drogue a été mis au jour ce mardi lors de l’opération de police “Sky”, la plus grande jamais organisée en Belgique. Au total, quelque 48 personnes ont été interpellées à la suite de 200 perquisitions. Les enquêteurs ont percé le secret de l’outil de communication favori des cartels de la drogue, le cryptophone Sky ECC, et ont intercepté un total d’un milliard de messages criminels. Ces messages venant du monde entier ont dévoilé au grand jour un réseau criminel qui s’étend des petits distributeurs d’Anvers aux barons de la drogue installés à Dubaï. Et les “hautes sphères” de la société ne sont pas épargnées. Voici une vue d’ensemble de ce réseau tentaculaire.
  1. La police va devoir faire des choix: “Lire tous les messages Sky ECC nous prendrait 685 ans”

    La police va devoir faire des choix: “Lire tous les messages Sky ECC nous prendrait 685 ans”

    Après avoir réussi à pirater le service de messagerie Sky ECC, la police belge s’est retrouvée face à une montagne de travail. Plus d’un milliard de messages cryptés ont été interceptés, dont près de la moitié a pu être déchiffrée. D’après le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw, il faudrait pas moins de 685 ans pour lire tous ces messages avec les ressources actuelles de la police, qui va clairement devoir faire des choix, quitte à laisser passer des criminels entre les mailles de son filet.