Thierry Bodson, patron de la FGTB
Plein écran
Thierry Bodson, patron de la FGTB © Photo News

La FGTB ne veut pas des “mesures sparadraps” posées sur la norme salariale: “Les travailleurs méritent plus”

Après avoir déjà montré peu d’enthousiasme lundi pour l’accord salarial proposé par le gouvernement fédéral, la FGTB a enfoncé le clou mardi. Les mesures “sparadraps” posées sur la norme salariale à 0%, comme le chèque consommation allant de 500 à 750 euros au sein des entreprises ayant eu de bons résultats, ne profitent pas à la concertation sociale, insiste le syndicat socialiste. “Les travailleurs et travailleuses méritent plus, et mieux”, martèle-t-il.