Le Meir, la principale rue commerçante d'Anvers.
Plein écran
Le Meir, la principale rue commerçante d'Anvers. © Photo News

La fin des masques et de la distanciation pour le 1er septembre?

“L’objectif de la Flandre est de retrouver une vie aussi normale que possible le 1er septembre. L’abandon de la distanciation sociale et des masques s’inscrit dans cette perspective.” C’est ce qu’a déclaré le ministre flamand Jan Jambon (N-VA) mercredi au Parlement après une question de Stéphanie D’Hose (Open Vld).

  1. Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquences pour votre assurance
    Guide-epargne.be

    Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquen­ces pour votre assurance

    L’année dernière, de nombreux Belges ont commencé à effectuer des travaux de rénovation. Dans ce contexte, il est fort probable que la valeur réelle de leur bien immobilier ne correspond plus à la valeur déterminée par l’assureur dans la police incendie. Afin d’éviter les conséquences financières en cas de sinistre, ils ont donc intérêt à informer leur assureur au sujet des travaux effectués. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment vous devez vous y prendre.
  2. Ne payez pas trop cher votre abonnement internet : voici comment choisir la bonne formule
    Montelco.be

    Ne payez pas trop cher votre abonnement internet : voici comment choisir la bonne formule

    Surfer sur internet est en moyenne 30 % plus cher en Belgique que dans nos pays voisins. Cela place notre pays au premier rang du palmarès européen pour internet. Il est donc capital de choisir une formule internet adéquate pour éviter de payer plus que nécessaire. L’abonnement qui vous correspond au mieux dépend de votre profil. Montelco explique les facteurs qui jouent un rôle.
  3. Face à Christophe Deborsu, il met fin à l’interview pour aller vendre de la drogue

    Face à Christophe Deborsu, il met fin à l’interview pour aller vendre de la drogue

    Alors qu’il interrogeait en rue un jeune homme sur le thème des “contrôles de police intempestifs basés sur la couleur de peau”, Christophe Deborsu a vu son interlocuteur mettre fin à l’interview pour aller vendre de la drogue. La séquence, diffusée dans “C'est pas tous les jours dimanche” sur RTL-TVI, n’a pas plu au commissaire général de la police fédérale Marc De Mesmaeker, présent en plateau.