Les femmes mises à l'arrêt durant les six dernières semaines de leur grossesse voyaient, jusqu'au vote de la nouvelle loi, leur congé de maternité raboté d'une période allant jusqu'à 6 semaines
Plein écran
Les femmes mises à l'arrêt durant les six dernières semaines de leur grossesse voyaient, jusqu'au vote de la nouvelle loi, leur congé de maternité raboté d'une période allant jusqu'à 6 semaines © getty

La fin du congé de maternité raboté est votée, mais toujours pas appliquée

Il y a dix jours, les femmes enceintes mise en arrêt durant la fin de leur grossesse recevaient une bonne nouvelle: la loi mettant fin au congé de maternité raboté en cas d’incapacité de travail était adoptée en séance plénière à la Chambre. Mais cette avancée importante pour les familles, qui devait prendre effet rétroactivement le 1er mars déjà, ne semble toujours pas appliquée. Pour de nombreuses mères concernées, c’est le flou artistique.