BELGA
Plein écran
© BELGA

La hausse des contaminations ralentit: l’erreur qu’il ne faudra plus commettre en cas d’assouplissements, selon Steven Van Gucht

La hausse des contaminations a ralenti par rapport à la semaine dernière, ce qui offre une lueur d’espoir dans cette quatrième vague. “Mais nous sommes encore loin du compte”, avait prévenu Steven Van Gucht, le porte-parole interfédéral Covid-19, qui estime qu’il sera difficile de faire baisser les courbes d’ici Noël et le Nouvel An. Pourquoi? Et jusqu’à quel point les chiffres doivent-ils baisser pour que les mesures puissent être assouplies?