Plein écran
© getty

La main d'œuvre belge est l'une des plus chères de l'UE

La Belgique avait, en 2018, les troisièmes coûts horaires de la main d'œuvre les plus élevés de l'UE (39,7 euros). Seuls le Danemark (43,5 euros) et le Luxembourg (40,6 euros) ont des coûts horaires plus élevés, selon Eurostat, l'office européen des statistiques.

En 2018, les coûts horaires de la main-d'œuvre dans l'ensemble de l'économie (hors agriculture et administration publique) ont été estimés en moyenne à 27,4 euros dans l'Union européenne (UE) et à 30,6 euros dans la zone euro.

De fortes disparités existent au sein de l'UE. les coûts horaires de la main-d'œuvre les plus faibles ayant été enregistrés en Bulgarie (5,4 euros), en Roumanie (6,9 euros), en Lituanie (9,0 euros), en Hongrie (9,2 euros) et en Lettonie (9,3 euros), et les plus élevés au Danemark (43,5 euros), au Luxembourg (40,6 euros), en Belgique (39,7 euros), en Suède (36,6 euros), aux Pays-Bas (35,9 euros) et en France (35,8 euros).

De 2017 à 2018, les coûts horaires de la main-d'œuvre dans l'ensemble de l'économie, exprimés en euros, ont augmenté de 2,7% dans l'UE et de 2,2% dans la zone euro. La croissance a été de 1,6% en Belgique durant cette période.

  1. Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police
    Mise à jour

    Jeune fauché par la police à Bruxelles: un témoin contredit la version de la police

    Un jeune homme de 17 ans est décédé la nuit dernière fauché par une voiture de police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. La victime, qui était en fuite, était poursuivie par une autre patrouille que celle qui l’a renversée. Des éléments viennent cependant contredire la version initiale de la police: les sirènes n’étaient apparemment pas enclenchées et le jeune homme ne “traversait” pas la rue en courant.
  2. Randonneurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Randon­neurs belges décédés au Tyrol: “Il est mort en tentant de secourir sa femme”

    Le couple d’Anversois décédé dimanche dans le Tyrol (Alpes autrichiennes) s’était égaré en s’éloignant du chemin de randonnée emprunté, écrit Het Laatste Nieuws. Une erreur de parcours qui aura conduit les deux personnes âgées à une chute de trente mètres jusqu’au lit d’une rivière. L’octogénaire aurait perdu la vie en essayant de venir en aide à son épouse tombée juste avant lui, selon les secouristes autrichiens.