Bart De Wever et  Elio Di Rupo
Plein écran
Bart De Wever et Elio Di Rupo © Photo News

La majorité des Belges ne veut pas d’une alliance PS-N-VA

La N-VA et le PS doivent-ils travailler ensemble au sein du gouvernement? À peine un Belge sur trois le pense.

  1. Les images du congrès du MR provoquent un tollé: “Les règles ont été bafouées”

    Les images du congrès du MR provoquent un tollé: “Les règles ont été bafouées”

    Les congrès des sept partis de la Vivaldi se sont déroulés hier soir, parfois de manière virtuelle afin de respecter les règles liées au coronavirus. Cependant, le congrès du MR a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. En cause? Le parti a réuni pas moins de 449 personnes pour son congrès, alors que les événements sont limités à 200 personnes, selon les dernières mesures imposées par le Conseil National de Sécurité.
  2. L'ancien chef de la gendarmerie arrêté pour trafic de cocaïne à grande échelle

    L'ancien chef de la gendarme­rie arrêté pour trafic de cocaïne à grande échelle

    Dans le cadre d'une enquête sur le trafic de cocaïne à grande échelle menée par le parquet fédéral, des enquêteurs de la police judiciaire fédérale du Limbourg et d'Anvers ont perquisitionné plusieurs lieux lundi matin. Des arrestations ont également eu lieu. Ces informations ont été confirmées par le parquet mardi. Selon plusieurs médias, l'ancien chef de la gendarmerie Willy Van Mechelen, âgé de 77 ans, et l'un des membres du clan Aquino de Maasmechelen ont été arrêtés.
  1. Financement: l'enseignement catholique obtient gain de cause devant la Cour constitutionnelle

    Finance­ment: l'enseigne­ment catholique obtient gain de cause devant la Cour constituti­on­nel­le

    Le Secrétariat Général de l'Enseignement Catholique (SeGEC) a obtenu jeudi gain de cause devant la Cour constitutionnelle à propos du financement des écoles subventionnées. La juridiction a annulé un article du décret du 27 février 2019 de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui prolonge de 20 ans la dérogation à la règle selon laquelle la Fédération doit accorder 75 euros par élève des réseaux subventionnés lorsqu'elle accorde 100 euros à son propre réseau d'enseignement. Les effets de la disposition sont toutefois maintenus au plus tard jusqu'au 31 décembre 2022.