Jeannine Lauwens, la mère de Marc Dutroux, a réagi aux propos de l’avocat de son fils dans un entretien accordé à nos collègues du magazine flamand Dag Allemaal.
Plein écran
Jeannine Lauwens, la mère de Marc Dutroux, a réagi aux propos de l’avocat de son fils dans un entretien accordé à nos collègues du magazine flamand Dag Allemaal. © Telefacts

La mère de Dutroux sur la prétendue dépression de son fils: “Qu’il pourrisse en enfer, je n’ai aucune pitié pour lui”

Dans une interview accordée au magazine flamand Dag Allemaal, Jeannine Lauwens, la mère de Marc Dutroux, n’a pas été tendre avec son fils, “dépressif et au fond du gouffre”, selon son avocat.  “Qu’il pourrisse en enfer, je n’ai aucune pitié pour lui”, a-t-elle déclaré.

  1. Vingt-cinq ans après la Marche Blanche, Child Focus organise une cérémonie du souvenir et lance un appel aux citoyens

    Vingt-cin­q ans après la Marche Blanche, Child Focus organise une cérémonie du souvenir et lance un appel aux citoyens

    Vint-cinq ans jour pour jour après la Marche blanche, qui avait rassemblé 300.000 Belges à Bruxelles à la suite de l’arrestation de Marc Dutroux, Child Focus organise mercredi une cérémonie du souvenir sous le signe de l’espoir. L’organisation née en 1998 à l’initiative des parents de victimes, qui lutte contre la disparition et l’exploitation sexuelle des enfants, appelle la population à rendre hommage aux victimes et à réitérer le soutien aux parents et proches des enfants disparus.
  2. “Une gifle”, “où est la logique?”: la colère des médecins généralistes envers Frank Vandenbroucke

    “Une gifle”, “où est la logique?”: la colère des médecins généralis­tes envers Frank Vandenbrou­c­ke

    Un avant-projet de loi porté par le ministre de la Santé autorise les pharmaciens à prescrire et à administrer le vaccin contre le Covid-19. En cas de choc anaphylactique, ils peuvent également traiter le patient avec de l’adrénaline. Une initiative condamnée par l’Absym (Association belge des syndicats médicaux) qui assimile cette autorisation à une “gifle” pour les médecins généralistes.
  1. “Petites”, un documentaire percutant sur l’affaire Dutroux qui donne la parole aux enfants de 1996
    Interview

    “Petites”, un documentai­re percutant sur l’affaire Dutroux qui donne la parole aux enfants de 1996

    On pourrait croire que 25 ans après l’horreur et 17 ans après le procès, tout a été dit sur l’affaire Dutroux. Que toutes les personnes impliquées ont eu l’occasion de s’exprimer. Toutes? Pas vraiment. Il y a une voix qu'on n’avait pas encore entendue jusqu’ici: celle des enfants qui avaient l’âge, ou à peu près, des petites victimes en 1996. C’est à eux que le documentaire “Petites”, diffusé 25 ans après la marche blanche, tend le micro.
  2. Vive émotion lors de la commémoration de la Marche Blanche: “Nous nous souvenons tous comment l’euphorie s'est transformée en colère”

    Vive émotion lors de la commémora­ti­on de la Marche Blanche: “Nous nous souvenons tous comment l’euphorie s'est transfor­mée en colère”

    Lors d’une modeste cérémonie organisée, mercredi, dans le Parc Royal à Bruxelles, la reine Mathilde, accompagnée notamment du Premier ministre Alexander De Croo et de représentants de Child Focus, a commémoré les 25 ans de la Marche Blanche. “Après ce 20 octobre 1996, un véritable changement de système s’en est suivi”, a souligné le Premier ministre De Croo devant la statue de Jean-Michel Folon érigée à la mémoire des enfants disparus.