Plein écran
© Photonews/Wannes Nimmegeers

La note Magnette? “Ses recettes sont complètement dépassées”, estime un professeur

Stijn Baert, professeur d’économie du Travail à l’Université de Gand, a rédigé un éditorial au vitriol sur la note de l’informateur Paul Magnette. Pour lui, les recettes proposées par l’informateur sont “complètement obsolètes et irréconciliables avec l’accord de gouvernement flamand”.

La nouvelle note de Paul Magnette qui a fuité dans la presse crispe une grande partie de l’Open VLD, dont une large majorité des bourgmestres privilégie une alliance avec la N-VA plutôt qu’avec les Verts. Mathias De Clercq, bourgmestre de Gand, et Bart Somers, bourgmestre de Malines, sont les seuls à avoir ouvertement plaidé pour un arc-en-ciel.

“Une bonne blague”

Dans un éditorial intitulé “La Peste pour la Flandre” et publié sur le site de la VRT, le professeur tire à boulets rouges sur les mesures et propositions de Paul Magnette. Il évoque “une bonne blague” lorsque Magnette écrit dans sa note que ses remèdes contre le faible taux d’emploi en Belgique sont “evidence-based” (c’est-à-dire budgétairement encadrés et étayés scientifiquement).

“Magnette passe sous silence les principaux défis et les solutions défendues par les experts, mais avance des recettes qui sont dépassées depuis plusieurs décennies”. “Il s’agit de recettes qui ont fait des marchés du travail en Wallonie et à Bruxelles ce qu’ils sont maintenant: les plus mauvais élèves de la classe en Europe, avec des taux d’emplois qui dépassent à peine les 60%”.

“Irréconciliable avec l’accord flamand”

Le professeur d’économie appelle à une véritable politique d’activation avec par exemple un retrait progressif du système de préretraite (chômage avec complément d’entreprise) ou par l’adaptation de la liaison des salaires à l’ancienneté. Que Magnette ait l’ambition d’augmenter le taux d’emploi de 5% avec les recettes préconisées dans la note ne lui semble pas crédible.

En tous les cas, selon lui, l’accord est complètement irréconciliable avec l’accord de gouvernement flamand, dont la philosophie est claire: celui qui travaille est récompensé par rapport à celui qui ne travaille pas. “Si l’on suit la note Magnette, cette ligne ne sera pas soutenue au niveau fédéral. Et sans ce soutien, ce sera difficile au niveau flamand de remettre les inactifs sur le chemin du travail via les compétences flamandes. (…) Les partis flamands qui entament des discussions sur cette base savent de facto qu’ils peuvent faire une croix sur les ambitions en ce qui concerne le taux d’emploi et le budget en Flandre. La logique de la note Magnette va dans le sens inverse”.

  1. Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne
    Play
    Mise à jour

    Une opération de sauvetage de migrants en cours au large de La Panne

    Une opération de recherche en mer du Nord est en cours au large de La Panne pour retrouver un groupe de migrants. Quinze personnes seraient montées à bord d'une embarcation cette nuit avec des vestes de sauvetage en vue d’effectuer la traversée jusqu’en Grande-Bretagne. Selon toute vraisemblance, elles auraient ensuite regagné le littoral et pris la fuite. Une partie du groupe a été retrouvée par les services de secours.
  2. Que deviennent les voitures après le salon de l’auto?

    Que deviennent les voitures après le salon de l’auto?

    Le 98ème Salon de l’auto de Bruxelles a fermé ses portes. Maintenant que le calme est revenu dans le palais du Heysel après un week-end de fermeture mouvementé, les marques de voitures démontent les stands. Mais qu’advient-il des voitures exposées, qui ont été observées sous toutes les coutures au cours des dix derniers jours ou encore celles qui ont été rayées par des membres du mouvement extinction rebellion? Sont-elles “remises à neuf”? Sont-elles vendues “comme neuves”? Peut-on les acheter avec une réduction?